Krépin Diatta, le futur Sadio Mané ?

Krépin Diatta, le futur Sadio Mané ?

28 janvier 2021 11 Par Anthony C

Première recrue hivernale, Krépin Diatta arrive à l’AS Monaco en provenance du Club Bruges. Annoncé comme un grand talent, les Monégasques ont déboursé environ 16 millions d’euros et lui ont offert un contrat de cinq ans. Du Sénégal, à la Belgique, en passant par la Norvège, portrait de ce Sénégalais dont beaucoup comparent déjà à Sadio Mané.

Né le 25 février 1999 à Dakar, Krépin Diatta est très vite passionné par le football. Il passe d’ailleurs plus de temps à pratiquer ce sport, qu’à apprendre ses leçons. Un choix qui ne satisfait pas son père, enseignant, qui le prive régulièrement d’entraînement. C’est finalement à l’âge de huit ans que celui-ci cède et décide de l’inscrire dans une école de foot, à Ziguinchor, ville située dans le Sud-Est du Sénégal. Il intègre alors une école de football dirigée par Briegel, un entraîneur local.

Ce dernier remarque tout de suite le talent de Diatta. “Il avait un talent à l’état brut, à surveiller de près.”, soulignait-il. Il n’hésite ainsi pas à le surclasser régulièrement dans les différentes catégories jeunes. Outre Briegel, c’est une majorité de la ville qui perçoit le “génie” de Diatta, beaucoup l’appelant Andres Iniesta. Rien que ça. Après ce passage à Ziguinchor, il rejoint Dakar en ralliant l’Oslo Football Académie, à 16 ans.

Du Sénégal à la Norvège

Mais le jeune Sénégalais commence réellement à faire parler de lui lors de la Coupe d’Afrique des Nations U20 en 2017. Il termine la compétition avec deux buts et deux passes décisives. Cela lui permet de figurer dans l’équipe type de la compétition. Ses performances sont alors remarquées et des clubs s’intéressent à lui comme l’Atlético ou Dortmund. Des offres déclinées par le joueur qui ne voulait pas jouer en équipe jeunes.

Il atterrit finalement au Sarpsborg 08 en Norvège qui le signe en hiver 2017. La différence de culture est immense. Finie la chaleur sénégalaise, place au grand froid norvégien. L’intégration est difficile. Diatta ne connaissait personne, ne parlait pas anglais et le Sénégal ainsi que sa famille lui manquaient. Il fait finalement la connaissance de Tobias Heintz, l’un de ses coéquipiers âgé d’un an de plus. Ce dernier lui fait alors découvrir la ville, l’aide dans certaines tâches du quotidien et lui propose même de vivre chez lui.

Diatta commence les premiers matchs de championnat en tant que remplaçant, avec un temps de jeu moyen de 20 minutes. Il inscrit par ailleurs un triplé au poste d’avant-centre lors d’un match de coupe. A partir de juin, son temps de jeu va considérablement augmenter. Titularisé avant-centre par son entraîneur, il inscrit cinq buts toutes compétitions confondues et délivre la bagatelle de huit passes décisives en championnat. Grâce à ces statistiques, l’international des moins de 20 ans sénégalais est élu meilleur espoir du championnat à 18 ans.

Direction la Belgique

Grand espoir dans son pays, Krépin Diatta ne s’éternise pas longtemps dans le championnat scandinave. Selon Heintz, “le niveau n’était en effet pas assez élevé pour lui”. A l’hiver 2018, cap au Club Bruges pour un contrat de quatre ans et demi et deux millions d’euros. D’autres équipes étaient toutefois intéressées comme Lille, Rennes ou l’Olympiakos.

Lors des six premiers mois après son arrivée, il ne joue que huit matchs et découvre de nouveaux postes. Son entraineur, Ivan Leko, le positionne en effet soit comme piston droit ou gauche d’une défense à 5. Puis la saison d’après, il continue à gagner de l’expérience avec 23 matchs de Jupiler League pour deux buts et cinq passes décisives. Le jeune sénégalais joue alors majoritairement à gauche d’une défense à 5. Il découvre dans le même temps la Ligue des Champions en jouant deux matchs contre… l’AS Monaco et les A des Lions de la Teranga.

Meilleur jeune à la CAN 2019

Vient ensuite la Coupe d’Afrique des Nations 2019 où il se révèle davantage aux yeux du grand public. Il est notamment buteur lors de la première rencontre contre la Tanzanie (2-0) d’une belle frappe à l’entrée de la surface et est élu homme du match. Son entrée à l’heure de jeu en finale de la CAN ne permet toutefois pas à son pays de renverser l’Algérie qui s’impose par la plus petite des marges (1-0). Qu’importe, Krépin Diatta remporte le prix du meilleur jeune.

Après cette compétition, retour au championnat domestique. La montée en puissance se poursuit malgré une saison qui n’ira pas à son terme en raison de la pandémie. Il dispute 35 matchs toutes compétitions confondues pour huit buts et quatre passes décisives. Mais surtout, il est primordial en Ligue des Champions. C’est lui qui permet à sa formation de terminer troisième d’une poule composée du PSG, du Real Madrid et de Galatasaray. Contre les Stambouliotes, il inscrit en effet le but de l’égalisation à la 90ème minute d’une frappe enroulée aux 20 mètres. Score final : 1-1 et qualification pour les phases finales de l’Europa League. Lors de cet exercice, Diatta évolue principalement à droite (26 matchs sur 35 disputées), son poste de prédilection.

Plusieurs clubs se seraient intéressés à lui

Une montée en puissance qui a fait de l’œil à plusieurs clubs européens comme le Hertha Berlin, Mönchengladbach, Hoffenheim ou encore le Milan AC. Manchester United avait aussi été intéressé par le passé mais le permis de travail empêchait toute proposition de contrat. Estimé à 25 millions par ses dirigeants, Diatta reste au Club Bruges cet été et prouve pendant la dernière demi-saison son grand talent. Titularisé ailier droit à 16 reprises, il marque 10 fois en championnat, dont un la veille de son transfert à Monaco face à Ostende.

Acheté par le club de la Principauté pour environ 15 millions d’euros, Niko Kovac pourra compter sur sa rapidité et ses qualités de percussion pour mettre à mal les défenses adverses. En réussissant 38 dribbles cette saison en Jupiler League (55% de réussite), il se placerait dans le top 10 du championnat de France. Diatta se montre également assez adroit devant les cages avec 60% de frappes cadrées, le tiers finissant au fond des filets.

Une ressemblance avec Sadio Mané ?

A 21 ans, Krépin Diatta va donc poursuivre sa carrière dans un club plus huppé et suivre les traces de Sadio Mané. Lui aussi a notamment joué en France au FC Metz lors de la saison 2011-2012. Comme le champion d’Angleterre, il est né dans le Sud du Sénégal et possède des caractéristiques similaires dans le jeu. Les deux évoluent au poste d’ailier et font presque la même taille (1m71 pour le joueur de Liverpool contre 1m73 pour le nouveau joueur monégasque). Une ressemblance qui en a déjà frappé certains comme Ole Gunnar Solskjaer. “Il a certainement des qualités similaires à Sadio Mané. Il est rapide, imprévisible et a un bon équilibre corporel. Il peut certainement devenir aussi bon que lui”, avait-il déclaré en février 2020. Pour son agent, Thierno Seydi, même son de cloche, c’est “le futur Sadio Mané. Dans le jeu, dans le comportement, dans l’approche de leur métier, très professionnelle, très consciencieuse. Ils ont des choses similaires.”

Mais avant d’avoir son niveau, Diatta a encore du chemin à parcourir. Il va d’abord devoir prouver les attentes placées sur lui en cette fin de saison et dans les années futures. Une chose est sûre. Il n’oubliera pas d’où il vient. Humble, il envoie régulièrement des maillots et des ballons dans sa région d’origine. En fin d’année 2019, l’ailier droit a également effectué un don à la ville de Ziguinchor afin de financer les réparations du bloc opératoire.

Photo : Pascal Della Zuana – Icon Sport

3.4 13 votes
Note l'article