Vito Mannone : “le patient anglais”

Vito Mannone : “le patient anglais”

21 septembre 2020 12 Par Franck C

Arrivé il y a quelques jours sur le Rocher, le gardien italien V.Mannone est désormais un joueur monégasque pour les deux prochaines saisons. Mannone a vécu une longue carrière en Angleterre mais en y disputant seulement 200 matchs officiels. L’Italien, parti très jeune à Arsenal, a vécu de longues saisons “dans l’ombre” comme  numéro 3 dans la hiérarchie des gardiens du club londonien qui a dû le prêter afin de lui donner du temps de jeu. Disposé à prendre son envol et à jouer plus souvent titulaire, il s’est résolu en 2013 à quitter le cocon londonien en partant définitivement à Sunderland dans le Nord de l’Angleterre puis a rejoint  Reading à l’ouest de Londres en 2017. Compétiteur dans l’âme, il a aussi goûté à l’expérience MLS aux Etats Unis avec le club de Minnesota United. C’est au sein de ces clubs moins côtés qu’il a pu exercer son métier pleinement. En signant à l’ASM, Mannone s’est relevé le défi de deux saisons en Ligue 1 certainement à nouveau au poste de numéro 3 dans la hiérarchie des gardiens monégasques. Celui qui s’est dit “fier de s’engager avec l’AS Monaco” a navigué entre hauts et bas d’une carrière anglaise qui aurait pu le faire connaitre plus largement en Europe. Portrait du portier italien.

 

L’appel de Londres à 17 ans

Né à Desio, petite ville italienne proche de Bergame au Nord de l’Italie, Mannone fait ses classes de footballeur au club de l’Atalanta Bergame. Doué de façon précoce au poste de gardien, il est vite “scouté” par les Gunners d’Arsenal qui le recrutent au club italien via une jolie somme d’argent en 2005 (environ 360 000 euros). En arrivant en Angleterre âgé à peine de 17 ans,  le jeune portier italien ne se doute certainement pas qu’il va y passer presque 13 années au total. Arrivé à Londres, Mannone parfait ensuite sa formation en étant prêté dans la foulée au club du FC Barnsley en Championship pendant 3 mois entre août et octobre 2006. Il y découvre alors la rude Ligue 2 anglaise et y dispute seulement 2 matchs titulaire en tant que deuxième gardien de l’effectif à tout juste 18 ans. De fin 2006 à 2008, Mannone évoluera avec Arsenal d’abord en équipe réserve (janvier à juin 2007) puis comme troisième gardien (2007-2008) de l’équipe première. Il ne disputera d’ailleurs aucun match officiel sous les ordres d’A.Wenger ces deux saisons-ci.

Mai 2009 : une carrière enfin lancée !

Contraint de rester sur le banc la saison 2008-2009 en tant que 3ème gardien derrière Almunia numéro 1 et Fabianski numéro 2, Mannone patiente alors sagement en observant les matchs de ses coéquipiers en Premier League et en Ligue des Champions. Arsenal est alors en pleine transition sportive après les départs de cadres comme T.Henry deux ans auparavant et mise essentiellement sur de jeunes joueurs talentueux venant des 4 coins de l’Europe afin de tenter d’atteindre des objectifs élevés et ambitieux (Van Persie, Ramsey, Rosicky, Nasri, T.Walcott, etc…) . Les résultats sont certes intéressants en Coupe d’Europe (1/2 finale de Ligue des Champions perdue contre M.United) mais les Gunners ne finissent que 4èmes en championnat cette même saison. Mannone ouvre cependant officiellement son compteur de matchs officiels joués avec les Gunners en disputant un seul match officiel et comme titulaire contre Stoke City le 24 mai 2009 à l’issue de la dernière journée de Premier League (victoire 4-1). Il connait également le bonheur d’être appelé en sélection U21 avec l’Italie dans le cadre des qualifications débutées en septembre 2008 pour le compte du Championnat d’Europe Espoirs de 2010. Appelé à 8 reprises entre 2008 et 2009, il évolue alors comme titulaire au poste de gardien de but sous les ordres du sélectionneur P.Casiraghi. La saison suivante fut aussi marquée par peu de matchs joués par le portier italien avec Arsenal.

La saison suivante sera tout de même plus intéressante pour le joueur qui souhaitait évidemment bénéficier de plus de temps de jeu après presque 3 saisons sans jouer ou presque en match officiel. Mannone bénéficie du facteur “chance” et dispute 13 matchs et non des moindres puisqu’il sera titulaire lors de 3 matchs en Ligue des Champions et 5 en Premier League. En Coupe d’Europe, les blessures concomitantes des deux gardiens Almunia et Fabianski fin août 2009 propulsent Mannone dans les buts lors des trois premiers matchs de poules d’Arsenal en septembre. Le portier italien s’en sort bien et remplit honorablement sa fonction lors de ces trois rencontres (2 victoires et un match nul). En Championnat, Mannone dispute également en tant que titulaire les rencontres jouées par le club londonien de mi à fin septembre et le bilan est là encore largement positif (4 victoires et un match nul). Cependant, le reste de la saison sera beaucoup moins réjouissante pour l’Italien. Almunia, de retour de blessure, reprend sa place de gardien n°1 et Mannone repart sur le banc. L’Italien  évoluera même avec la réserve des Gunners afin de jouer à minima le reste de cette saison.

Hull City : enfin du temps de jeu !

En manque de temps de jeu pour sa quatrième saison successive à Londres, Mannone, qui ne dispute qu’un seul match amical avec les Gunners à l’été 2010, demande à partir en prêt à partir d’octobre et le club anglais donne son accord pour un départ provisoire à Hull City alors relégué de Premier League en Championship. Là bas, le gardien italien y disputera 10 matchs comme titulaire sur les 23 où il fut intégré au groupe professionnel. De retour ensuite à Londres, l’Italien cire encore le banc d’Arsenal malgré un match joué en Ligue des Champions lors de la phase de poules en novembre 2011, match pendant lequel il se blessera. Arsenal se résout alors à le prêter une seconde fois à Hull City en janvier 2012. Cette fois-ci, et à l’âge de 24 ans (!!), Mannone est confirmé numéro 1 des gardiens et sera titulaire à 21 reprises avec le club de Kingston uper Hull sous les ordres d’un certain Steve Bruce, coach des Tigres depuis décembre 2011. Le club joue les barrages pour la montée en Premier League et Mannone et ses coéquipiers réussissent l’exploit de la remontée après 2 ans de purgatoire en L2. Performant avec Hull, Mannone doit cependant rentrer au bercail londonien la saison suivante. Wenger reste sur son choix de maintenir Mannone comme numéro 3, et celui-ci ne disputera que 14 matchs au total lors de cette saison 2012-2013 (9 en Championnat, 1 match en FA Cup, et 4 en Ligue des Champions) profitant de la blessure de Fabianski le numéro 2.

Sunderland : le choix de la raison

Refroidi par une énième saison pendant laquelle il a peu joué, Mannone demande à son club à partir définitivement. Sunderland se montre intéressé et à l’été 2013, le club recrute l’Italien pour à peine 3 millions d’euros. Sous les ordres du coach des Black Cats, Gustavo Poyet qui succède à Di Canio peu de temps après l’entame de saison, le portier italien est pourtant en concurrence avec le gardien international irlandais K.Westwood qui est confirmé numéro 1 dès l’entame de saison. Pourtant, Mannone s’accroche et ses efforts paient car Poyet le confirme ensuite titulaire en novembre 2013. L’Italien disputera le reste de la saison avec les Black Cats comme numéro 1. Sunderland finit 14ème de Premier League et le portier italien assure dans les buts. Cette même saison, Sunderland est finaliste de la League Cup à Wembley et s’incline (2-1) face à l’ogre Manchester City champion d’Angleterre quelques jours avant. L’exploit fut surtout d’éliminer Manchester United en demie finale avec une séance de tirs au but au cours de laquelle Mannone a réussi à arrêter le tir d’un joueur mancunien. Son heure de gloire assurément. Cette saison 2013-2014 fut certainement la première saison aussi aboutie pour l’Italien.

La saison suivante fut beaucoup moins positive pour le portier italien. Sunderland patine en championnat et Mannone enchaîne les mauvaises prestations dans les buts des Black Cats en début de saison. Bon nombre de supporters s’irritent et certains prennent même en grippe le gardien italien en compilant sur Youtube ses bourdes pendant les matchs… Il perd d’ailleurs sa place de numéro 1 et retourne sur le banc de Sunderland entre novembre 2015 et mai 2016 ne disputant que 14 matchs en tout. La saison 2016-2017 fut tout aussi compliquée… L’Italien se blesse à un coude dès le début de saison et se rend alors indisponible pendant plus de deux mois. Sa place de titulaire perdue, il ne jouera que 13 matchs et seulement 6 en Premier League avec Sunderland… En ballotage défavorable, le portier est alors prié “d’aller voir ailleurs”, son contrat arrivant à son terme avec le club anglais. Aucun club de Premier League ne pense à lui et Mannone repart alors à Reading en Championship. Sous les ordres d’un certain Jaap Stam, coach des Royals, l’Italien enchaine les matchs et les bonnes prestations se refaisant une santé mentale largement entamée à Sunderland les deux dernières saisons. Mannone évolue titulaire et gardien numéro 1 au sein d’une équipe sans génie et qui évitera de peu la relégation au troisième échelon national anglais, idem la saison suivante.

La MLS : le retour en grâce

A l’issue de deux saisons laborieuses avec Reading, Mannone est alors prêté en Major League Soccer (MLS) au club de Minnesota United au mercato hivernal 2019. Au sein d’un club franchisé créé en 2010 et seulement affilié à la puissante Ligue Professionnelle américaine MLS depuis 2017, l’Italien joue en tant que numéro 1 au poste de gardien et performe en Championnat. Élu meilleur gardien de MLS en 2019 après 34 matchs joués, Mannone est apprécié des supporters du club et souhaite continuer l’aventure américaine. Mais les négociations entre Reading et le club américain échouent. Retour à la case départ pour le portier italien. En attente d’un nouveau prêt, Mannone échouera finalement au club danois d’Esbjberg en D2. Crise sanitaire oblige à partir de mars 2020, il n’y jouera que 6 matchs officiels comme titulaire. Libre de tout contrat en juin dernier, Mannone a été contacté par l’ASM et a relevé ce défi sportif.

Dans une interview donnée au site officiel de Sunderland en 2014, Mannone évoqua le joueur qui l’avait le plus impressionné de toute sa carrière, et l’Italien cita l’ex monégasque et Gunner T.Henry qu’il a croisé à Arsenal. Il évoque également le regret de ne pas avoir pu continuer en sélection italienne et se dit grand admirateur de G.Buffon.

En théorie, Mannone sera le numéro 3 dans la hiérarchie des gardiens de l’ASM. Nous lui souhaitons la bienvenue.

Sources :  Transfermarkt – l’Equipe/ Photo : BPI – Icon Sport

1 1 voter
Note l'article