Disasi, un roc en défense venu de Champagne

Disasi, un roc en défense venu de Champagne

14 août 2020 12 Par Clement P

Transféré de Reims la semaine dernière pour un montant de 13 millions auquel s’ajoutent des bonus, Axel Disasi est la première recrue du tandem Mitchell-Kovac. Portrait de ce jeune défenseur central à l’ascension fulgurante.

Formation au Paris FC puis transfert à Reims

Né en mars 1998 à Gonesse, dans la banlieue parisienne, Axel Disasi est très vite remarqué par de nombreux clubs professionnels, qui souhaitent le voir intégrer leur centre de formation. C’est finalement au Paris FC qu’il signe en 2014, et rejoindra au bout d’un an seulement (après avoir été surclassé avec les U17 et les U19) le groupe professionnel, où il prendra part à trois rencontres de L2 (il inscrira un but), ce qui n’empêchera pas le club francilien de descendre en National. Cette relégation verra les plus grands espoirs du PFC quitter le club, et Axel Disasi ne fera pas exception. Repéré par le Stade de Reims, qui évolue alors en Ligue 2, le jeune défenseur d’origine congolaise rejoint le club champenois. Lors de cette première saison avec Reims, il ne prend part qu’à deux rencontres toutes compétitions confondues, passant la majeure partie de la saison avec la CFA. En novembre, il y signera son premier contrat professionnel. Lors de la saison 2017-2018, il intègre pleinement l’équipe première et participera à la remontée du club rémois, avec 13 rencontres disputées et un titre de champion de Ligue 2 à la clé.

Dans l’élite, Disasi verra son temps de jeu se réduire (seulement 5 rencontres toutes compétitions confondues, dont 4 en championnat), passant la plus grande partie de la saison sur le banc ou avec l’équipe réserve. Mais la saison dernière va marquer un tournant dans la carrière de Disasi, où son entraineur David Guion va lui accorder sa confiance et le titulariser aux côtés de Yunis Abdelhamid.

Taulier de la meilleure défense de Ligue 1

Aux côtés de l’international marocain, il va former une charnière solide, qui terminera la saison 2019-2020 défense la plus imperméable de l’élite avec seulement 21 buts encaissés en 28 rencontres. Sur les 33 rencontres toutes compétitions confondues disputés par le Stade de Reims, Axel Disasi en disputera 32 en intégralité, manquant seulement le dernier match. Devenu un cadre incontournable du onze de David Guion, Disasi n’est pas étranger à la très bonne saison du club, qui terminera 6ème et qui disputera donc les tours de qualifications pour l’Europa League. Malgré cela, et à un an de la fin de son contrat, Disasi a décidé de changer d’air, après 56 matches sous les couleurs rouges et blanches de Reims. Malgré l’intérêt de grands clubs européens, le défenseur central s’est engagé avec l’AS Monaco, contre 13 millions + bonus, ce qui en fait le plus gros transfert de l’histoire du club champenois.

En Principauté, il devrait s’installer dans le onze de départ de Kovac, et pourrait être associé à un joueur expérimenté. Gros point faible du club de la Principauté depuis maintenant deux saisons, la défense est le chantier principal de cette intersaison. Le directeur sportif Paul Mitchell et le nouvel entraîneur Niko Kovac ont misé sur le joueur de 22 ans pour ramener de la stabilité et assurer l’avenir de la défense centrale monégasque. S’il devrait a priori être titulaire dans l’esprit du technicien croate, l’ex-rémois devra tout de même faire face à une concurrence importante, où de nombreuses recrues sont arrivées dernièrement : Maripan, Marcelin, Pavlovic, alors que Badiashile, Panzo et Jemerson sont encore au club pour le moment. Hasard du calendrier, Axel Disasi affrontera ses anciens coéquipiers dès la première journée de championnat, le 23 août.

Daghe Axel !

 

5 2 votes
Note l'article