H. Marcelin : Le pari défensif pour l’avenir

H. Marcelin : Le pari défensif pour l’avenir

8 avril 2020 0 Par Clement P

Transféré en toute fin de mercato en provenance de l’AJ Auxerre contre 10 millions d’euros, Harrison Marcelin a signé à l’AS Monaco pour cinq saisons. Retour sur le parcours du jeune défenseur central, né à La Réunion il y a tout juste 20 ans.

Harrison Marcelin va découvrir le football sur son île natale de La Réunion, avant d’arriver à l’AJ Auxerre en 2015, pour “jouer, progresser et prendre du plaisir avec une bande de copains”. Trois ans après son arrivée, le défenseur central (1,97m) va faire ses débuts professionnels en entrant en fin de rencontre contre Nancy. Lors de cette saison 2018-2019, il est peu utilisé (7 matches toutes compétitions confondues) mais côtoie régulièrement l’effectif professionnel du club de Ligue 2.  C’est lors de cette saison que le joueur de 19 ans va devenir un titulaire indiscutable de l’effectif icaunais, en devenant incontournable dans le onze de départ de Jean-Marc Furlan. Avec 17 rencontres toutes compétitions confondues, Marcelin était l’un des joueurs les plus utilisés de l’AJA. En parallèle de sa progression en club, Marcelin, un des plus grands espoirs de sa génération, passe par toutes les catégories de jeunes en Equipe de France : U17, U18 et désormais U19 où il compte 3 sélections et où il a inscrit son premier but international contre l’Arménie.  Lui qui voulait “ne rien lâcher” et “déterminé à jouer dans un grand club” a vu son rêve exaucé lors du dernier mercato hivernal.

Courtisé par de grands clubs européens notamment le Milan AC, c’est finalement l’AS Monaco qui remporte la mise, en indemnisant l’AJA, son club formateur, d’une somme d’environ 10 millions, hors bonus. Si un prêt jusqu’à la fin de la saison a été envisagé dans un premier temps, le joueur ne restera pas finalement dans l’Yonne mais poursuivra sa progression en Principauté, où il sera difficile pour lui d’avoir du temps de jeu cette saison, où malgré des carences importantes dans l’axe de la défense, la concurrence fait rage avec Glik, Maripan, Badiashile ou encore Jemerson. D’autant plus que la saison prochaine, Pavlovic, acheté également lors du dernier mercato d’hiver mais resté en prêt du côté du Partizan Belgrade, viendra renforcer la défense centrale. Le Réunionnais n’a pas peur de la concurrence et se dit “prêt à cotoyer et apprendre avec de grands joueurs où je vais pouvoir progresser”. Quant à Oleg Petrov, à l’origine de la venue du joueur sur le Rocher, il se dit “très heureux qu’il rejoigne le projet et convaincu qu’il réussira de très belles choses à l’avenir avec l’AS Monaco”.

Photo : Baptiste Fenandez – IconSport

 

0 0 voter
Note l'article