Academy : en nette amélioration (2/3)

Academy : en nette amélioration (2/3)

10 mars 2020 4 Par Franck C

Deuxième volet du bilan général des trois équipes de l’Academy de l’AS Monaco : l’équipe réserve évoluant en National 2, les U19 et les U17 évoluant en championnat national de leur catégorie. Ces trois équipes avaient connu depuis le début de saison des fortunes diverses à la mi-novembre de l’année dernière : les U19 étaient déjà en situation très favorable en championnat (4ème au classement du groupe D), les U17 « remontaient la pente » après un début de saison délicat (6ème au classement du groupe D) et la réserve était scotchée avant dernière de N2 après un début de saison très poussif.

Depuis novembre dernier, les U19 de F.Barilaro et G.Givet “cartonnent” et sont la seule équipe d’un club français dans leur catégorie d’âge à être à ce jour invaincus en championnat et en Coupe Gambardella (NB : seule la catégorie U18 est éligible à cette compétition). Quant aux U17, le bilan est toujours positif avec une régularité de résultats même si l’équipe demeure relativement éloignée de la tête de son groupe. Enfin, l’équipe réserve a réussi à enchaîner 3 victoires en 3 matchs dans les dernières semaines, 3 victoires porteuses d’espoirs de maintien en N2.

Analyse en détails des performances des trois équipes monégasques de mi-novembre 2019 à mars 2020.

 

La réserve : une opération maintien possible

Le moins que l’on puisse dire des joueurs de D.Bechkoura et de L.Giuly depuis fin janvier 2020, c’est qu’ils ne lâchent rien et sont conscients que leur avenir sportif au sein de la 4ème division nationale se joue dans les prochaines semaines. Au fond du gouffre à la fin janvier 2020 (bons derniers du classement suite à une 11ème défaite face à la réserve de l’OM le 25 janvier dernier) et pourtant constitué d’un effectif plutôt  séduisant sur le papier, la réserve de l’ASM a connu ensuite le déclic de trois victoires d’affilée acquises en février dernier face au FC Hyères (1-0), puis face au leader Annecy (3-2) et contre la lanterne rouge du groupe, le Nîmes Olympique (3-2).

Quatre mois sans victoire auraient pu anéantir les espoirs de cette équipe qui ne semble plus flancher dans les matchs décisifs et s’accroche désormais à un maintien désormais plus accessible. En effet, les Monégasques classés 14èmes avec 22 points ne sont plus relégables et se sont rapprochés des 11 et 10ème place du groupe D, à 2 points de la réserve de l’OM (24 pts) et un seul du Jura Sud Foot (23 pts). Méfiance tout de même, il reste des matchs délicats à disputer et rien n’est acquis tant que les coéquipiers de M.Sylla et C.Matsima ne sont pas mathématiquement à l’abri. Le ciel s’éclaircit tout de même pour l’équipe réserve monégasque qui reste convalescente.

L’entraîneur principal de l’équipe, D.Bechkoura a d’ailleurs livré ses impressions récemment au site officiel du club : « Je crois qu’il y a eu une prise de conscience de la part des joueurs. Il y a un potentiel important dans cet effectif et il fallait montrer un meilleur visage que sur la première partie de saison. Le retour de blessure de certains joueurs majeurs comme Moussa Sylla par exemple nous a apporté un meilleur équilibre, plus de sérénité. Enfin, je dirais que le changement de système (passé à deux attaquants, ndlr) a eu son importance ».

Bechkoura fait également une analyse lucide de la situation délicate de la réserve monégasque « antichambre » du groupe professionnel : « Être dans cette division, National 2, rapproche les joueurs du niveau qui les attend dans le monde professionnel. Chaque saison, beaucoup de réserves de centre de formation sont en difficulté dans leur groupe respectif car nous avons souvent des effectifs plus jeunes. Cette année par exemple, j’ai trois joueurs nés en 2002 dans mon groupe. Les résultats sont importants mais il ne faut pas oublier notre rôle initial : bien former nos jeunes. »

Analyse des secteurs de jeu 

La défense : peu de changements pour ce secteur de jeu constitué autour de la charnière centrale C.Matsima-S.Mbae et des latéraux Y.Etienne, Y.Ngakoutou, J.Gaspar ou P.D.Nguinda. Ce secteur de jeu fort déficient depuis le début de saison se porte globalement mieux (le nombre de buts encaissés par match étant passé de 1.82 à mi-novembre 2019 à 1.4 buts/match à ce jour) mais reste encore vulnérable.

Le milieu : Très peu de changements pour ce secteur de jeu où K.Appin, F.Antognelli, E.Millot , ainsi que R.Faivre et E.Matazo sont le plus souvent titulaires. Le jeune international lituanien E.Uktus  fait aussi partie des autres solutions en tant que remplaçant. A noter les deux titularisations d’A.Zagré face à Martigues (défaite 1-0 fin novembre 2019) et face à Hyères (victoire 1-0) en février dernier.

L’attaque : M.Sylla, O.Maes, N.Ibouroi et N.Alioui  restent les joueurs les plus souvent titularisés. Avec 13 buts marqués en 10 matchs depuis mi-novembre 2019, le rendement de ce secteur de jeu est encore insuffisant malgré le retour en forme de M.Sylla qui a été longtemps blessé. A noter l’absence de E.Ayiah dans ce secteur de jeu depuis début novembre 2019, absence due à une blessure.

A noter que R.Faivre est toujours l’actuel meilleur buteur de l’équipe (5 buts) suivi de près par M.Sylla (3 buts).

Classement équipe  réserve National 2, groupe D (au 10/03/2020).

 

 Les U19 : « à couper le souffle »

Génération « exceptionnelle » selon les observateurs, « douée et talentueuse » pour d’autres, les joueurs coachés par le « taulier » Fred Barilaro et Gaël Givet n’en finissent plus de cartonner en championnat et en Coupe Gambardella. A ce jour, les U19 monégasques sont la seule équipe de leur catégorie d’âge à être invaincus en France. Un véritable exploit qui doit beaucoup au talent des coachs mais surtout à un groupe de joueurs solidaires et qui tirent tous dans le même sens sur le terrain et en dehors. La possibilité de réaliser le doublé Championnat – Gambardella est désormais potentiellement possible même si ce ne sera pas chose aisée.

Le coach F.Barilaro a l’expérience suffisante pour maîtriser les ardeurs de ses joueurs mais il peut aussi leur tirer un coup de chapeau comme il y a peu sur les ondes de Radio Monaco : « En termes de cohésion d’effectif, c’est l’une des plus belles générations que j’ai connues ici. Beaucoup d’affinités se sont créées cette saison, et ce dès le début de saison avec la victoire finale lors d’un tournoi de préparation à Dortmund. Je pense que pour bien jouer au football, il faut passer du temps ensemble. (…) ».

Les jeunes pousses monégasques ont eu une progression linéaire depuis le début de saison et ont su gagner des matchs décisifs comme en novembre 2019 contre le MHSC alors leader du groupe jusque novembre 2019 (2-0). Depuis ce match capital, l’ASM est en tête du groupe D. Avec 45 points, les U19 de l’ASM ont tout simplement le meilleur total de points de la catégorie U19 nationaux !

Meilleure attaque à ce jour du groupe (49 buts marqué en 19 matchs soit une moyenne de 2.57 buts/match !) et également meilleure défense (12 buts concédés seulement), les jeunes monégasques sont désormais favoris dans la course à la Gambardella. Qualifiés il y a peu avec la manière face à un des favoris de l’épreuve, le FC Sochaux (2-0), les coéquipiers de Arlotti et Bakali vont jouer un quart de finale à leur portée contre Dijon dès samedi, puis en cas de qualification une alléchante demie finale potentielle face au PSG également parmi les favoris de l’épreuve (tombeur de l’OL au dernier match 5-1).

Analyse des secteurs de jeu 

La défense : avec un ratio de 0.63 buts encaissés/match à ce jour, ce secteur de jeu donne toujours grande satisfaction.

Composée des gardiens Clément Banelis, ou Mathieu Veyrier ou plus récemment du gardien brésilien G.Pereira mais aussi des défenseurs centraux ou latéraux comme Jules Garreau, Cheickné Yaffa, Fouad El Maach, Maël Caisson (plus jeune joueur des U19, il est âgé de 15 ans seulement), et Jonathan Konango, cette défense est toujours la pierre angulaire de cette équipe.

Le milieu de terrain : ce secteur de jeu souvent composé de Magnes Akliouche, du jeune portugais Tiago Hora Ribeiro, d’Alexandre Arlotti (U17 Italie), de Florian Baranik, ou Loïc Mayoute, a aussi le vent en poupe et permet à l’équipe de rivaliser avec les meilleures équipes en championnat national et en Coupe Gambardella.

L’attaque : avec Nicolo Cudrig (U17 Italie), Jonathan Bakali (U17 France) actuel meilleur buteur avec 10 réalisations, Louis Torres, et Thimothé Trojani, et depuis peu avec le jeune russe K.Klimov, les U19 ont un secteur offensif de premier ordre. Espérons que cette efficacité dure le plus longtemps possible.

Classement AS Monaco Championnat National U19 (au 10/03/2020)

Les U17 : la continuité sereine

Mal engagés en championnat dès le début de saison, les joueurs de M.Dos Santos et S.Squillacci avaient redressé la barre depuis octobre 2019 et sont désormais dans l’enchaînement de bons résultats depuis novembre de l’année dernière. En 9 matchs disputés depuis mi-novembre 2019, les U17 n’ont perdu qu’un seul match en championnat (face au MHSC 2-0) et ont même tenu en échec sur ses terres le leader du groupe, l’OM (1-1).

Actuellement cinquièmes du groupe avec 37 points, à 8 unités de la deuxième place potentiellement qualificative pour la phase finale du championnat national U17, il manque malheureusement à cette équipe de gagner contre les équipes mieux classées qu’elle (Béziers, Nice, MHSC) et avec la manière. Il sera certes difficile d’atteindre la seconde marche du podium à l’issue de la 1ère phase de championnat mais les deux coachs de l’équipe sauront motiver leurs troupes jusqu’à la fin de saison. 

Analyse des secteurs de jeu 

La défense : avec 1.22 buts encaissés/match depuis mi-novembre 2019, les jeunes monégasques possèdent la 5ème défense de leur groupe et sont en amélioration constante. Le secteur défensif reste donc majoritairement satisfaisant. Yann Lienard (gardien international U17 France) ou Alain Zadi comme gardiens, Florian Jeannot, Joao Pedro Ferreira, Enzo Couto, Antonin Cartillier, Jules Béry sont les défenseurs les plus souvent titularisés dans ce secteur de jeu.

Le milieu : composé de Jordan Gomes, Mamadou Coulibaly, Nathanael Abiba Sefu, et Lukas Makan D.Biliok, ce secteur de jeu est constant.

L’attaque :  Le duo Enzo Baglieri et Medy Kingombe Kabamba reste très actif et efficace.

Classement U17 championnat national (au 10/03/2020)

 

Sources : fff.fr ; asmonaco.com

0 0 voter
Note l'article