Lettera a Raggi

Lettera a Raggi

12 juillet 2019 13 Par Ophély M

Caro Andrea,

À la rédaction, nous cherchions un moyen de te rendre hommage après toutes ces années passées au club, alors nous avons eu l’idée de t’écrire une lettre. Une lettre pour te remercier pour ce que tu as fait pour l’AS Monaco, un club désormais ancré en toi. Nous ne savons pas si tu la verras un jour mais nous te lançons cette lettre comme une bouteille à la mer.

Tu es arrivé au club en 2012 peu de temps après un certain Rybolovlev, Monaco était alors dans le ventre mou de la Ligue 2. Les Russes ont alors sorti le carnet de chèques lors du mercato estival et toi et quelques autres joueurs sont arrivés en Principauté. Débarqué, libre de Bologne, tu viens découvrir un nouveau championnat et tu quittes ainsi ton Italie natale.

Sous les ordres de ton compatriote, Claudio Ranieri, tu accepteras d’alterner entre la défense centrale et le côté droit de la défense. Champion de Ligue 2 dès ta première saison en France, tu figureras même au sein de l’Équipe type de la saison. La saison suivante commença un peu moins bien, tu as dû faire face à la concurrence d’un nouveau venu, Fabinho, mais, à force de travail, tu retrouvas ta place de titulaire et participas activement à la bonne saison de l’ASM en Ligue 1.

Arrive la saison 2014/2015, c’est à ce moment-là que tu vas découvrir la grande Ligue des Champions, après quelques matchs de coupe UEFA, tu découvres (enfin) cette musique qui fait vibrer tous les supporters de football. Sous les ordres de Leonardo Jardim, tu te stabiliseras en défense centrale, une petite blessure au genou te fera louper quelques matchs, mais tu deviendras un élément de base dans l’esprit de l’entraîneur portugais. C’est d’ailleurs lors de cette saison que tu honoreras ton premier capitanat sous le maillot à la diagonale.

Les saisons suivantes, tu alterneras entre défense centrale, sur un côté ou sur le banc, mais ton rôle de joker de luxe ne t’as jamais empêché de tout donner sur le terrain. Tantôt capitaine sur le terrain, tantôt dans le vestiaire, tu n’es pas étranger au titre tant attendu par les supporters lors de la saison 2016/2017.

Souvent moqué par les supporters adverses ou monégasques, tu as prouvé ton amour pour le club en te faisant tatouer l’écusson de l’ASM sur ton bras. Toi, le plus italien des résidents monégasques ou le plus monégasque des italiens, tu as prolongé au sein du club qui t’as accueilli pour y finir ta carrière car comme tu le dis si bien “Monaco c’est la famille”.

Et même si ta dernière saison sous le maillot Rouge & Blanc que tu aimes tant fût un peu plus compliquée, tu n’as jamais abandonné et nous, supporters, sommes certains que ta combativité et ton amour pour le club a donné le bon exemple aux jeunes de l’effectif. Même sans jouer, tu as sûrement participé, à ta manière, au maintien du club en Ligue 1.

Andrea, nous pourrions encore t’écrire des dizaines de pages pour te remercier et te dire à quel point nous, supporters, sommes fiers d’avoir un jour vu jouer Monsieur Andrea Raggi sous le maillot à la diagonale. Mais nous savons que tu as mieux à faire, une partie de pêche t’attends du côté de Fontvielle. Profite bien de la douceur monégasque en espérant te voir un jour (peut-être) intégrer le staff monégasque.

Ciao e Grazie Signore Raggi

5.0
18