Venez découvrir l’interview du supporter adversaire

asm-supporters-adverse

 

A l’occasion de la 11ème journée de Ligue 1 et en préparation de la rencontre face à Saint-Etienne, nous avons interviewé un supporter Stéphanois.

Ton avis sur le début de saison de ton club ?

– Je le trouve assez mitigé. Au niveau du classement, on aurait pu être un peu plus haut en gagnant certains matchs abordables. Je pense notamment aux rencontres face à Toulouse (0-0) et Dijon (1-1) où on ne fait pas mieux que deux matchs nuls. Après, on n’est pas trop mal, à seulement deux points de la quatrième place, qui est notre objectif. On est exactement à la même position et on compte le même nombre de points qu’il y a trois ans à ce stade de la compétition (7ème avec 16 points). On avait fini 4ème devant le voisin (rires). Et sur le plan européen, on est à égalité de points avec Anderlecht et Mayence. C’est positif.

Maintenant, c’est clair qu’au niveau du jeu on est en droit d’attendre beaucoup mieux. Pas mal de matchs ont été assez pénibles à suivre durant ce premier quart de saison tant notre jeu est brouillon. Mais j’ai l’impression que ça vient, doucement, mais sûrement. À mes yeux, le premier match abouti des Verts cette saison, de la première à la dernière minute, est le dernier, à Caen (victoire 0-2). On y a vu beaucoup de choses qu’on ne voyait pas – ou trop peu – jusque-là : un bon pressing, de belles combinaisons offensives, beaucoup d’occasions et d’envie. Et les recrues montent en puissance, notamment au milieu avec Saivet et Veretout qui trouvent, petit à petit, leurs repères.

Ce qui me marque, surtout, en ce début de saison, c’est la solidarité du groupe. On ne lâche rien. On a ramené quatre nuls et une victoire dans les arrêts de jeu, toutes compétitions confondues. C’est incroyable. Au-delà de ça, je trouve qu’on a un très bel effectif quand il n’est pas frappé par les nombreuses blessures. Ça a l’air de se calmer depuis la trêve, d’ailleurs. Quand la mayonnaise prendra, ça devrait être costaud.

– Le joueur en forme à Saint-Etienne ?
Difficile d’en choisir un seul parmi l’effectif. Même si le jeu n’est pas top, individuellement on a quand même de bons joueurs. Mais s’il ne faut donner qu’un seul nom, un joueur qui est constant et surprenant depuis le début de saison, je dirais Ole Selnaes. Il est discret, mais ultra important au milieu du terrain. Il a une superbe qualité de passe, il casse les lignes et possède une excellente vision du jeu. On l’a recruté en janvier dernier, Christophe Galtier l’a cocooné six mois et là il est bien parti pour faire une grosse saison.

Mais il n’y a pas que lui, d’autres joueurs sont en forme en ce moment. Devant on a Kévin Monnet-Paquet, c’est un véritable guerrier qui s’arrache sur tous les ballons. Il a beaucoup progressé par rapport aux saisons précédentes. Après, au milieu, il y en a un qui monte en puissance, c’est Jordan Veretout. Il a notamment marqué son premier but sous nos couleurs ce week-end. Et derrière, Loïc Perrin, le Dieu de Sainté, toujours aussi intelligent dans son placement et son remarquable sens de l’anticipation. Sans oublier Stéphane Ruffier, incroyable et – presque – imbattable. Kévin Malcuit aussi, passé chez vous, aligne les bonnes prestations. Je reviendrai plus tard sur ces deux derniers joueurs.

– Le joueur qui te fait peur à Monaco ?

Même réponse que pour notre équipe, j’aurais du mal à sortir un joueur du lot. Pour une fois, vous n’avez pas vendu vos meilleurs éléments pour qu’ils aillent faire banquette de l’autre côté de la Manche. Du coup, je trouve votre effectif complet, à tous les niveaux. Mais ce qui me frappe le plus, c’est votre animation offensive. Quelle force. Du coup, si je ne devais citer qu’un seul joueur de Monaco, ce serait Bernardo Silva. Il possède une superbe technique et une très bonne vision du jeu. Et il sait mettre en lumière vos attaquants.

Pour moi, c’est la pièce maîtresse du jeu offensif de l’ASM. Après, je dois avouer que votre ligne d’attaque est également très impressionnante. Germain, Falcao, M’Bappé, Lemar, c’est fort. Dire que tout ce beau monde se fera manger par le trio Perrin, Lacroix et Ruffier… Comme je le disais aussi, votre équipe me semble complète à chaque ligne. Devant, avec les noms précédemment cités, au milieu avec Bernardo Silva, Fabinho, Bakayoko et Moutinho et derrière avec Sidibé, Glik, la perle du dernier mercato, et Subasic. Bref, votre équipe entière quoi. Vous avez moyen de faire trembler Paris. Mais attendez la semaine prochaine, s’il vous plaît.

– Des nouvelles de Ruffier ?

Vous voulez parler de Saint-Ruffier, plutôt, non ? En essayant de mettre mon chauvinisme de côté, je ne vois pas qui, en Ligue 1, est plus fort que lui actuellement. C’est simple, la Ruff’ a toujours été à un excellent niveau chez nous (chez vous également) et cette année, il me semble encore meilleur. Il est impressionnant. Il nous sauve sur pas mal de matchs ou nous évite de trop lourdes raclées, comme à Lyon, par exemple, où on a pris le bouillon dans les dernières vingt minutes et nous permet d’espérer jusqu’à la 88e, en vain. Merci à vous de nous l’avoir lâché pour si peu !

En parlant d’anciens Monégasques, Kévin Malcuit c’est pas mal également. Il n’était pas titulaire la saison dernière, n’entrant pas dans les plans de Christophe Galtier, ce dernier ne lui faisant confiance que dans une défense à cinq. Mais il a su saisir sa chance et s’imposer comme titulaire indiscutable sur son côté droit. Il a encore quelques progrès à faire défensivement, mais il apporte beaucoup en attaque. Il m’étonne.

– Tes espérances pour Saint-Etienne en terme de classement cette saison ? En Europa League ?

Sur le plan national, j’espère qu’on finira 4ème afin de disputer une nouvelle fois une compétition européenne tout en évitant de se taper les tours préliminaires. La Coupe d’Europe c’est très important chez nous, ça fait partie de notre ADN et les supporters méritent de vivre ce genre de rencontres. Enfin, ils méritent surtout la Champions League. Mais ça reste du domaine du rêve. Après, finir dans les cinq premiers s’annonce compliqué. Vous m’avez l’air très solide, je vous vois assurément dans le top 3. Après, si Nice tient cette cadence toute la saison, ce sera compliqué de les déloger du podium.

Par ailleurs, je pense que Paris finira tôt ou tard par reprendre un rythme de croisière et j’imagine (malheureusement) que Lyon reprendra sa marche en avant une fois que Pep Génésio aura sauté. Enfin, le projet McCourt à l’OM m’a l’air ambitieux, Rudi Garcia est un super coach et devrait réussir à faire tourner cette équipe. Et vu qu’ils ne sont qu’à trois points de nous avec Passi (RIP petit ange parti trop tôt)… Sans oublier d’éventuelles équipes surprises, genre Bordeaux. À voir si Gourvennec arrive à régulariser les résultats du club. Tout ça pour dire que j’espère qu’on finira 4ème, mais que ça va être ultra compliqué. Pour l’Europa League, comme dit précédemment, on est bien placés puisqu’on est deuxième, à égalité de points avec Anderlecht, premier, et Mayence, troisième. J’espère qu’on sortira du groupe, finir en tête serait encore mieux. Ça ne me paraît pas inenvisageable. Et donc, faire mieux que l’an passé. C’est-à-dire atteindre au moins les huitièmes.

– Que penses-tu de Monaco d’un œil extérieur ? Les vois-tu passer la phase de groupe en LDC ?
Jardim a su redonner un visage séduisant à Monaco. Jusque-là, votre équipe était toujours très bien placée, toujours sur le podium, mais on s’ennuyait en vous voyant jouer. Cette année, c’est différent, vous êtes très bien placés, mais en plus on prend du plaisir à regarder vos matchs. Monaco ne se contente plus du 1-0. S’il peut faire mal, alors il fera mal et marquera autant de buts que possible. L’ASM me frappe par son efficacité offensive. Par contre, on voit par moment que l’équipe se relâche, comme face à Toulouse par exemple, alors que vous meniez au score. D’ailleurs, c’était avant un match de Ligue des Champions. Et vu que mercredi il y a le retour de la petite musique à Louis II… J’espère que l’histoire se répétera. Évidemment, je vous vois passer la phase de groupe en C1 et même finir en tête si vous gérez aussi bien les matchs retour.

– Ton pronostic pour le match ? Le podium en fin de saison ?

Je suis d’un naturel pessimiste et votre force offensive est impressionnante. Mais on va se mettre à cinq derrière, marquer sur notre seul tir cadré à la 94e et vous vous retrouverez à sept points de vos amis niçois. Moche. Pour le podium, j’imagine que Paris finira par prendre les rênes de la L1, tôt ou tard, et que Nice lâchera un peu en seconde partie de saison. Ce qui devrait donner : Paris, Monaco, Nice (et Saint-Étienne).

Merci au supporter Stéphanois @Le_PereVert. A suivre sur Twitter.
Thomas Pain

Venez découvrir l’interview du supporter adversaire
Aimez-vous ?
Partage:
The latest soccer information here. Now fetching stats from football data source.