ASM FC / MHSC : Jeu, set et match! (6-2)

Retour sur le match avancé de cette 10ème journée opposant l’AS Monaco à Montpellier.

3 jours seulement après leur prestation en Champion’s League à Moscou, face à un CSKA combatif, les monégasques reprenaient ce Vendredi, en match avancé, le championnat, on remerciera la LFP qui fait toujours tout pour arranger les équipes représentant la France sur le continent. Entre le décalage horaire, le voyage retour et l’intensité d’un match européen où les monégasques ont su arracher 1 point grâce à Bernardo Silva, le doute subsistait dans l’esprit de beaucoup de monégasques… Monaco serait-il capable d’enchainer un deuxième match de haute facture, en si peu de temps ?
Et malgré ce doute, la victoire était impérative, il était impensable pour Jardim et son staff d’enchainer un deuxième match sans victoire, après la débâcle subie Vendredi dernier à Toulouse (défaite 3-1).

Les compositions : un duo d’attaque inédit

Un Petit coup d’œil rapide sur les compositions, puisqu’il y a une demi-surprise dans le 11 monégasque. Mbappé est titulaire en attaque, pour former avec Falcao, un duo très prometteur sur le papier, à noter aussi la titularisation de Mendy sur le flanc gauche de la défense, pour remplacer un Raggi, plutôt moyen ces derniers temps.. Les autres joueurs ayant participé au match face au CSKA, Mardi, sont tous sur le terrain, Germain étant remplaçant et Moutinho blessé. Une composition qui au vue des divers réactions d’avant-match, vous avez plutôt convaincu. Coté montpelliérain, le principal danger offensif se nommait Casimir Ninga, mais ce dernier s’est gravement blessé à l’entrainement cette semaine, d’où la présence de Camara en pointe du MHSC, hier.

Falcao Mbappé
Falcao Mbappé

Un début de match compliqué..

En effet, malgré cette compo séduisante, Monaco se fait surprendre dès la 8ème minute de jeu, sur une balle en profondeur, Boudebouz réalise un contrôle splendide et s’emmène parfaitement le ballon vers le but de Subasic, et oblige Glik à un tacle irrégulier. C’est donc un coup-franc très bien placé pour le MHSC qui n’en demandait pas tant, Boudebouz se venge lui-même et trompe un Subasic, coupable sur le but d’avoir beaucoup trop anticipé la trajectoire du ballon.
Puis le rythme retombe, Monaco a la possession mais le MHSC est très bien organisé, et l’on se dirige alors vers un match compliqué, jusqu’à la 40ème minute de jeu et ce penalty obtenu par Mbappé, et transformé par Falcao, et non pas Fabinho. Les monégasques arrivent donc à la pause, avec un match nul, mais l’avantage psychologique. (1-1)

Une deuxième période à sens unique

Dès la 49ème minute de jeu, Mbappé, bien servi par Bernardo, trompe Jourdren de la tête et soulage le Louis II. Le match devient de suite plus simple, du moins c’est ce que l’on pense, mais les monégasques vont trouver le moyen de se remettre en difficulté par l’intermédiaire de Mendy, qui accroche Camara dans la surface et offre à Boudebouz l’occasion d’inscrire un doublé en trompant Subasic, pourtant parti du bon côté. Dans un match qui commence à s’emballer, Jemerson offre, à nouveau, l’avantage à Monaco, en déviant un coup-franc frappé par Lemar. Puis c’est le défilé, Montpellier n’a plus les moyens de revenir, et ne défend plus très bien non plus, Monaco en profite pour inscrire 3 buts supplémentaires par Germain, qui a remplacé Falcao, Lemar et Adama Traoré, après un gros travail de Boschillia. Le match s’achève sur ce 6eme but et dernier but monégasque.

Mbappé
Mbappé

Une attaque de feu !

C’est le deuxième carton monégasque après Metz, il permet à l’ASM de récupérer la deuxième place du championnat, à 1 point de Nice, et d’être plus que jamais la meilleure attaque de L1 avec 29 en buts en 10 journées. Il faut retourner 44 ans en arrière pour trouver trace d’un tel chiffre pour une équipe française. C’est donc dans l’ensemble une prestation très aboutie pour des monégasques en forme, et notamment Mbappé, auteur d’un match énorme ce soir.

Il faudra confirmer face à Saint-étienne, à Geoffroy Guichard, dans le chaudron vert, mais une chose est sûre, ces monégasques-là sont prêts !

Texte Erwaan Abiven, Images Damien Guivier et Eurosport

ASM FC / MHSC : Jeu, set et match! (6-2)
Aimez-vous ?
Partage:
The latest soccer information here. Now fetching stats from football data source.