Kovac : « Nous sommes contents de notre groupe »

Kovac : « Nous sommes contents de notre groupe »

4 janvier 2021 46 Par Ophély M

Juste avant Aurelien Tchouameni, l’entraîneur monégasque Niko Kovac, a lui aussi répondu aux questions des journalistes en conférence de presse d’avant match, avant le déplacement à Lorient ce mercredi. Extraits.

Après avoir souhaité la bonne année à la presse, Niko Kovac a donné des nouvelles encourageante des joueurs blessés de longue date : « Ils ont fait une bonne semaine d’entraînement avec le groupe. Benjamin Lecomte et Aleksandr Golovin ne seront malgré tout pas encore prêts pour démarrer la rencontre face à Lorient. Aleksandr a manqué quatre mois de compétition, donc il faut être patient avec lui, même s’il sera dans le groupe. Il faut lui donner du temps de jeu petit à petit. Concernant Benjamin, c’est un rôle particulier que celui de gardien de but. »

Même si le jeune Sofiane Diop donne satisfaction depuis sa blessure, le Russe est attendu de pied ferme par son entraîneur : « Je suis très content qu’Aleksandr soit de retour avec le groupe. Je pense que sa meilleure place est en tant que numéro 10, et actuellement nous avons Wissam et Kévin dans ce système à deux devant. Je serais très content de lui donner quelques minutes de jeu pour retrouver petit à petit le rythme, mais nous devons avant tout être très prudents pour lui avec le staff médical. »

En cette période de mercato hivernal, le coach monégasque n’a pas d’attente particulière même si le staff reste attentif aux propositions : « Nous sommes contents avec notre groupe actuel, mais comme tous les clubs, nous regardons ce qu’il est possible de faire sur le marché. C’est le travail de Paul Mitchell et Laurence Stewart. Actuellement, nous sommes contents de l’équipe que nous avons, mais nous gardons les yeux ouverts. ». Même s’il est content de son effectif, le tacticien reste conscient du travail qu’il reste à effectuer pour approcher les hauteurs du classement : « Nous devons nous battre pour accrocher ces équipes. Aujourd’hui il faut être honnête, il est difficile de se mettre à leur niveau. Encore une fois, comme je le dis souvent, quand vous réduisez les petites erreurs que nous avons pu faire en première partie de saison, vous pouvez vous battre pour les premières places. La réalité d’aujourd’hui est que nous sommes sixièmes, et qu’il va falloir réussir à briser ce plafond de verre »

Photo : Icon Sport – Pascal Della Zuana |  Source : asmonaco.com 

4.3 3 votes
Note l'article