DFCO-ASM: l’interview du supporter adverse

DFCO-ASM: l’interview du supporter adverse

20 décembre 2020 1 Par Kevin F

L’AS Monaco est en déplacement à Dijon ce dimanche après-midi, l’occasion pour nous d’interviewer Maxime supporter du DFCO.

 

– Pour commencer, peux-tu te présenter?

Je m’appelle Maxime, j’ai 22 ans, je supporte Dijon depuis 2010 environ, donc depuis mes 12 ans. Je supporte Dijon parce que c’est le club de ma ville. Quand j’étais plus petit j’aurais pu supporter l’AJ Auxerre comme certains de mes amis, mais voilà je voulais être différent et supporter une équipe qui grimpait et qui regardait plus vers l’avenir que vers son passé. J’ai eu l’occasion de voir mon premier match au stade face à Nancy lors de la saison 2011-2012. J’ai pris goût d’aller au stade pour supporter mon équipe. Je ne suis pas abonné cette saison parce que je fais mes études à Lille.

 

– Que penses-tu de Monaco en général ?

Monaco c’est un grand club en Ligue 1, un club phare au même titre que Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Saint-Étienne. C’est un club qui devrait jouer sa place chaque saison dans la première partie du tableau mais ce n’est malheureusement pas le cas à cause d’une gestion de club douteuse.

 

– Que penses-tu du mercato monégasque ?

Quand on me dit Monaco, je pense mercato. Il y a une publicité qui m’a fait sourire il y a quelques jours sur Twitter c’était celle de e-toro, une plateforme en ligne de trading me semble-t-il, l’un de vos sponsors. Ça m’a fait sourire car Monaco fait du trading de joueurs. C’est un business model auquel je n’adhère pas, je pense que beaucoup de supporters monégasques partageront mon avis. On aime beaucoup plus voir des joueurs s’inscrire dans un projet long terme. On sait qu’à Monaco un joueur avec un minimum de potentiel s’en ira au bout de 2 ans maximum.

 

– Quel joueur monégasque crains-tu le plus ?

Benjamin Lecomte sera absent et c’est sûrement une bonne chose pour nous. C’est un gardien qu’on connaît très bien ici à Dijon, où il a passé une saison. Il a beaucoup appris chez nous en compagnie de Laurent Weber qui était son entraîneur de gardiens, qui a quitté Dijon cet été au profit de Grégory Coupet. Lecomte a beaucoup progressé à Dijon, notamment sur son jeu au pied. Je pense qu’aujourd’hui c’est un des meilleurs gardiens du championnat pour le jeu au pied.

 

– Si tu devais prendre un joueur de Monaco ça serait qui ?

Sofiane Diop, c’est un joueur très remuant avec beaucoup de technique. Il l’a montré face à l’Olympique de Marseille ! C’est un joueur avec beaucoup d’avenir, s’il continue à s’affirmer de cette façon, il aura aussi son mot à dire en Equipe de France espoirs.

 

– Quel est ton plus beau souvenir face à Monaco ?

Sans doute le 2-0 en 2019, c’était l’un des premiers matchs du DFCO sous Antoine Kombouaré qui est arrivé une vingtaine de jours auparavant. Dijon a montré beaucoup d’envie, on sentait que l’équipe voulait mieux faire. Kombouaré ce n’est pas le coach que tu fais venir pour joueur au football mais ses premiers matchs dont celui-ci était plaisants. On gagne 2-0 avec un but de Chang-hoon Kwon et un autre de Naïm Sliti. Badiashile sort en pleurs, traumatisé par les dribbles de ce dernier. Je pourrais citer également notre défaite 4-1 au début de la saison 2017-2018. On prend un triplé de Falcao qui sort sur une ovation du public. C’est très rare à Dijon où les supporters ont l’habitude de siffler à tout va… C’était juste beau et mérité pour un très grand joueur qui venait de sortir un très grand match.

 

– Comment s’est déroulé votre début de saison ?

Très mal, à cause d’un mercato tardif notamment. La saison a débuté en août et le mercato s’est terminé le 5 octobre, entre ces deux dates il y a eu de nombreux mouvements. L’effectif s’est renouvelé à hauteur de 50% donc il a fallu créer des automatismes. Pas facile d’obtenir des bons résultats dans cette situation. On a eu un nouveau coach, David Linarès ex-adjoint de Stéphane Jobard remercié à l’aube de la 10e journée. Il a de suite effectué des choix forts qui ont payé, ce qui a conforté notre président dans l’idée de donner les clés à Linarès. L’équipe est sur une pente ascendante, on voit des matchs de plus en plus cohérents. On espère enfin gagner à domicile et ce sera peut-être ce dimanche face à Monaco !

 

– Es-tu satisfait de votre mercato ?

Le bilan du mercato se fera en fin de saison. On a perdu des joueurs majeurs comme Julio Tavarès et Romain Amalfitano. On a des joueurs avec du potentiel, des joueurs qui doivent s’affirmer. Le problème c’est qu’on n’a pas vraiment le temps, on veut se maintenir c’est notre objectif premier.

L’objectif du club c’est le maintien. Notre président Olivier Delcourt annonçait en début de saison vouloir terminer entre la 10e et la 20e place… Voilà voilà.

 

– Quels sont vos forces et faiblesses ?

Nos forces ? Peut-être la défense, même si ce n’est pas une force affirmée. Disons que nous sommes plus sereins derrière que lors des années précédentes. Notre faiblesse c’est l’animation offensive, désorganisée et inefficace.

 

– Es-tu satisfait de l’arrivée de Panzo ?

Oui je suis satisfait de l’arrivée de Panzo, il progresse de match en match et il doit encore progresser sur la qualité de ses gestes défensifs et sa concentration nous a coûté quelques penalties depuis le début de saison dont le dernier en date face à Nantes. Une faute que je trouve vraiment bête, un penalty bêtement concédé avec une charge par derrière. Oui il peut encore beaucoup progresser et s’il continue sur sa lancée il pourra sans doute être rappelé en sélection anglaise espoirs.

 

Pronostic :

 

– Qui sera sur le podium à la fin de saison ?

Je dirais le PSG en première position, Lyon en second parce qu’ils n’ont pas de Coupe d’Europe et le LOSC 3e.

 

– Qui sera dans la zone rouge à la fin de saison ?

On espère que Dijon ne sera pas dans la zone rouge. Je verrais bien Nîmes dernier, Strasbourg 19e et la place de barragiste qui se jouerait entre Dijon et Lorient.

 

– Un pronostic pour cette rencontre ?

J’espère une première victoire à domicile pour le DFCO, ça va être difficile face à l’AS Monaco qui est très solide. Si on ne fait pas de fautes bêtes on pourrait peut-être gratter un point. Allez, je dirais un beau match avec 4 buts, un 2-2 !

4 4 votes
Note l'article