Badiashile : ” Le coach est très rigoureux “

Badiashile : ” Le coach est très rigoureux “

4 décembre 2020 35 Par Ophély M

Après son entraîneur Niko Kovac, le jeune défenseur français Benoît Badiashile est intervenu en conférence de presse. A deux jours du déplacement à Lille, l’optimisme est de mise et le but est de continuer la bonne série.

Même si les derniers résultats sont positifs, pour le jeune français il ne faut pas s’enflammer et continuer à travailler sérieusement : « Tout va mieux en effet depuis notre dernier revers. Nous avons réussi à redresser la barre en enchaînant quatre victoires consécutives, mais ce n’est pas une fin en soi. Le championnat est encore long et il faut continuer sur cette dynamique pour espérer quelque chose en fin de saison. Nous sommes certes bien placés, mais il ne faut pas s’enflammer. ». Souvent décriée ces derniers temps, la défense monégasque est aujourd’hui plus solide avec seulement 3 buts encaissés lors des 4 dernières rencontres, une chose rendue possible grâce à l’apport des milieux : « Nous défendons ensemble et c’est vraiment plus facile pour nous avec l’aide des milieux. On presse tous ensemble, et c’est ce qui fait notre force cette année. Youssouf (Fofana) et Aurélien (Tchouaméni) nous font énormément de bien à Axel et moi. Ils nous aident à mieux défendre mais sont également bons offensivement dans la relance. Nous avons ainsi plus de stabilité défensive. ».

Le jeune international français chez les Espoirs a par la suite évoqué son entente avec Axel Disasi son compère de la défense centrale : « On se comprend très bien sur le terrain avec Axel. Comme il est Français, c’est plus facile. J’aime jouer avec lui, il a de très bonnes qualités et j’espère que l’on va continuer ensemble d’aider l’équipe cette saison. C’est ma meilleure période depuis que je suis arrivé, nous sommes sur la bonne voie et le coach nous amène une certaine stabilité ».

Alors qu’il a connu beaucoup de coachs depuis son arrivée en pro à l’ASM (Jardim, Henry, Moreno, Kovac ndlr) Badiashile s’est exprimé sur l’arrivée du Croate en Principauté : « Lorsque Niko est arrivé, il nous a montré sa façon de jouer. Ça a pris du temps pour que cela commence à prendre, mais désormais, ça va mieux. Nous avons nos automatismes et savons ce que l’on doit faire. Néanmoins, hors de question de baisser le pied. Avec un coach comme lui, ce n’est pas possible de s’endormir, et lorsque l’on est jeune, ça l’est encore moins. Le chemin pour nous est encore long, nous n’avons rien prouvé. Le coach est très rigoureux, il exige de nous que l’on soit toujours à 100% et si ça ne va pas, il lui arrive de passer une soufflante. Lorsque cela arrive, on comprend rapidement. »  

Source : asmonaco.com | Photo : Icon Sport – Pascal Della Zuana

3 1 voter
Note l'article