Onnis : « j’ai beaucoup pleuré »

Onnis : « j’ai beaucoup pleuré »

28 novembre 2020 1 Par Geoffroy B.

Delio Onnis, la légende de l’AS Monaco, est revenu sur la disparition de Diego Maradona. Meilleur buteur de l’histoire de l’ASM et de Division 1, l’attaquant revient sur une légende du football, à deux visages.

L’Italo-Argentin repense, nostalgique, à l’enfance d’« El Pibe de Oro » : « Il n’était pas du tout comme ça quand il était gamin. C’était un personnage magnifique, il rigolait, il s’amusait, il était super. Malheureusement lorsqu’il est tombé dans la drogue, c’était fini et il est devenu ce qu’il était. […] c’est la vie, c’est comme ça. Il reste néanmoins un joueur exceptionnel, le meilleur joueur de tous les temps et de loin. »

Addiction à la drogue, divergences idéologiques et politiques, le joueur était idolâtré, pas l’homme. Tout comme Ramon Diaz (photo), un autre ancien Rouge & Blanc, ce n’était pas l’amour fou entre lui et l’ancien joueur de Naples.

A 60 ans, après une opération récente d’un hématome à la tête, l’iconique numéro 10 est décédé le 25 novembre ; suite à un œdème pulmonaire aigu secondaire et d’une insuffisance cardiaque chronique exacerbée.

Trois jours de deuil national en Argentine, nombreux hommages à travers le monde … L’histoire est malheureusement loin d’être terminée avec des enquêtes en cours sur d’éventuelles négligences médicales, des probables procédures concernant les employés des pompes funèbres et, pour finir, un héritage qui s’annonce extrêmement complexe.

Delio Onnis, malgré ce sentiment partagé, était même surpris de sa propre réaction : « Je l’ai dit à mes amis et à mes enfants, sa mort m’a fait beaucoup de mal. J’ai beaucoup pleuré. Je ne pensais vraiment pas que ça allait me faire cet effet, par rapport à nos différences. Mais le joueur de football exceptionnel qu’il a été restera au-dessus de la personne qui a dérivé ensuite. »

Source : asmonaco.com / Photo : Alain de  Martignac – Onze – Icon Sport

0 0 voter
Note l'article