Niko Kovac : “Nous nous attendons à une équipe agressive”

Niko Kovac : “Nous nous attendons à une équipe agressive”

27 novembre 2020 19 Par Anthony C

A deux jours de la réception du Nîmes Olympique, Niko Kovac a répondu aux questions des journalistes lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match. Une rencontre qui doit confirmer la belle victoire monégasque la semaine dernière contre le Paris Saint-Germain.

Niko Kovac est d’abord revenu sur les jours qui ont suivi le succès face au Paris Saint-Germain en calmant une quelconque euphorie : “Dès le lendemain j’ai dit à mes joueurs que c’était une belle victoire, une très bonne performance, mais je leur ai demandé de se concentrer sur le prochain match, à savoir la réception de Nîmes.” Si tout le monde s’attend à une victoire facile contre Nîmes, l’entraîneur se montre donc prudent : “Nous nous attendons à une équipe agressive et qui va défendre durant 90 minutes, qui va mettre beaucoup d’intensité et qui va procéder en contre. Nous devons continuer à jouer comme nous le faisons actuellement et faire attention à ne pas se découvrir derrière. J’ai expliqué à mes joueurs qu’il faudrait être d’autant plus concentrés durant cette rencontre.”

Cette rencontre devrait marquer le retour de Wissam Ben Yedder, positif à la Covid avec l’Equipe de France : “Wissam s’est entraîné avec nous, je dois faire le point avec le médecin en chef mais a priori il sera avec nous.”  Le coach monégasque a ensuite évoqué les situations personnelles de Cesc Fabregas et Caio Henrique, tous les deux excellents lors de leur rentrée en jeu contre le PSG : “Pour Cesc, nous essayons de gérer cette situation. Nous connaissons ses qualités, son passé. Mais je sais aussi que nous ne pouvons jouer qu’avec onze joueurs et c’est toujours difficile de faire des choix.  C’est vrai qu’en changeant de système et en jouant avec Aurélien et Youssouf au milieu dans ce schéma à deux récupérateurs, cela devient compliqué pour trouver une place.” Concernant le défenseur brésilien, Niko Kovac est très satisfait de ses performances. “Il progresse jour après jour, il travaille dur à l’entraînement et a changé le match face au PSG. Nous avons avec Caio un super joueur pour le futur, c’est certain.”

Le coach croate a ensuite évoqué l’information de la semaine avec le décès de Diego Maradona :“C’est difficile d’avoir des mots, c’était fantastique de le voir à l’œuvre. Le meilleur de tous les temps peut-être.” Enfin, il est revenu sur son choix de devenir entraîneur après sa carrière de joueur. Une décision tout à fait logique pour lui :  “Je pense qu’il y a beaucoup d’anciens milieux de terrain qui sont devenus coachs, et je pense que ça m’a certainement aidé à le devenir à mon tour. J’avais souvent la particularité d’être le relais du coach sur le terrain dans mes différentes équipes.” Si aucun entraîneur en particulier ne l’a inspiré, il a appris aux côtés de chaque coach : “Tous les entraîneurs que j’ai connus étaient fantastiques honnêtement. Même lorsque l’on est en désaccord avec l’un de ses coachs, on apprend, on analyse et on comprend quels sont nos points de désaccords”.

Source : asmonaco.com / Photo : Pascal Della Zuana – Icon Sport

4.7 6 votes
Note l'article