Niko Kovac : « Il n’y a pas de raison de changer »

Niko Kovac : « Il n’y a pas de raison de changer »

30 octobre 2020 35 Par Ophély M

Après la défaite face à Lyon le week end dernier et avant la réception de Bordeaux ce dimanche à 17h, Niko Kovac a répondu aux questions des journalistes pour la traditionnelle conférence de presse d’avant match. 

Malgré une défaite face à Lyon le week end dernier, le coach monégasque se veut rassurant : «  Si l’on ne prend pas en compte les espaces que nous avons laissé derrière nous et les erreurs, nous avons fait plutôt un bon match. En face il y avait une bonne équipe de Lyon qui a été en demi-finale de la Ligue des Champions récemment. » Ce dernier veut être positif en attendant des jours meilleurs : « J’ai vu aussi beaucoup de bonnes choses, nous avons eu le ballon et nous avons créé de belles opportunités. On doit rester dans notre manière de jouer, rester dominants dans le jeu. Il n’y a pas de raison de changer ».

Face à Bordeaux dimanche qui est « une bonne équipe, qui a un point de plus que nous aujourd’hui et qui a une très bonne défense », l’ASM doit selon son coach : « réduire le nombre d’erreurs individuelles, et si nous arrivons à faire cela, je suis certain que nous aurons des résultats positifs. »

Même si le dernier résultat n’a pas été concluant, le Croate n’a pas mis la faute sur ses joueurs pour lui : « nous gagnons tous ensemble et nous perdons tous ensemble. Contre Lyon j’ai pris la défaite pour moi car je dois effectivement protéger mes joueurs. » Même si l’équipe est jeune ce n’est pas une excuse pour le tacticien monégasque : «  je pense qu’il faut leur donner la possibilité de jouer, quand bien même il peut y avoir des erreurs parfois. C’est comme ça qu’ils vont apprendre et progresser. A nous de faire en sorte qu’il y en ait le moins possible. »

Plus solide et plus équilibré en deuxième mi-temps avec le système en 3-5-2, l’entraîneur monégasque envisage toutes les options : « C’est un système que l’on pourra effectivement revoir dans le futur. Il est important qu’une équipe puisse jouer dans deux ou trois schémas différents. Comme je l’ai déjà dit, le plus important n’est pas vraiment quel est le système, mais quelle est l’attitude des joueurs dans ce système, comment on anime ce système. Si l’on est proche du but de l’adversaire, il est important de presser haut, en revanche il faut que l’on soit plus compact lorsque l’équipe en face est plus haut sur le terrain. Pour le moment, je trouve que notre équipe est bien dans ce dispositif à quatre derrière, si l’on oublie le match de Lyon. »

Alors que le match contre Bordeaux va se dérouler à huis clos comme les prochains visiblement, le club s’adapte : « C’est une situation difficile mais nous l’acceptons. C’est une décision du gouvernement français, du Président, et nous l’acceptons et la respectons. Nous préparons le match de manière professionnel et sommes concentrés sur le match de Bordeaux. »

Source : asmonaco.com Photo : IconSport, Pacal Della Zuana

4 2 votes
Note l'article