Kovac : ” Le football est un jeu où il y a des erreurs “

Kovac : ” Le football est un jeu où il y a des erreurs “

18 octobre 2020 52 Par Ophély M

Après Ruben Aguilar, Niko Kovac et Aurelien Tchouameni ont réagi au micro du site officiel suite au match nul (1-1) entre l’AS Monaco et Montpellier. 

Niko Kovac : ” Les matchs à 10 contre 11 sont des matchs particuliers, nous avons déjà connu cette situation de notre côté à Metz. Montpellier était très bien en place, c’est une équipe qui défend très bien, parmi les équipes les plus solides du championnat derrière, avec cette défense à cinq. On a dominé le match, on a eu la possession, de belles opportunités. Malheureusement nous concédons deux points. J’ai dit aux joueurs que nous jouons tous ensemble et donc nous assumons le résultat tous ensemble. Je pense que nous pouvons comparer le match d’aujourd’hui à ceux de Reims et Brest effectivement. Nous avons largement dominé ces rencontres à chaque fois, mais nous perdons des points en route au final. Ces sept points perdus me chagrinent, car je pense que nous pourrions en avoir davantage aujourd’hui. On a travaillé les phases offensives à l’entraînement ces deux dernières semaines durant la trêve internationale, pour avoir une meilleure réussite dans les 30 derniers mètres. Nous n’avons pas été réalistes devant le but c’est vrai, pas autant que nous l’espérons malgré les occasions que nous avons créées. Il faut trouver plus d’espaces, plus de décalages dans ce type de matchs où l’équipe est très resserrée dans l’axe. Il (Volland ndlr) ne s’est pas encore totalement adapté, mais il a changé de championnat, de pays, de culture, et je pense qu’il a besoin de temps pour y parvenir. Il faut être patient avec lui. Cela ne remet pas en cause ses qualités, je suis sur qu’il va les montrer très rapidement dans les semaines à venir, vous verrez. Le football est un jeu où il y a forcément des erreurs. Je sais ce que c’est, et ça fait partie de la saison d’une équipe. Nous sommes tous ensemble et peu importe s’il y a eu une erreur individuelle, nous devons nous soutenir. Djibril est un grand joueur avec beaucoup de caractère, très expérimenté, il est champion du Monde et nous sommes là pour le soutenir, être avec lui et repartir. “

Aurélien Tchouameni : ” Il (le coach ndlr) a été très calme mais il a eu des mots forcément durs. C’est normal qu’il nous ait un peu bousculé. Le résultat escompté n’est pas là et nous perdons deux nouveaux points. Encore une fois, à nous de relever la tête. Il y a encore énormément de matchs à jouer, nous n’en sommes qu’à la 7e journée. Donc nous avons le temps de reprendre des points pour remplir les objectifs. Il faut qu’on essaye de gommer les petites erreurs individuelles. On ne va pas tout remettre en question parce qu’on a fait un match nul aujourd’hui. Je pense que si on respecte bien les consignes du coach et qu’on se remet un peu en question, qu’on repart au travail, on va retrouver le chemin de la victoire. Il faut qu’on reste sereins, on ne va pas commencer à tout jeter parce qu’on ne gagne pas depuis deux matchs. On a besoin de beaucoup travailler. On a un groupe jeune, insouciant, et c’est ce qui va nous permettre de rebondir.

Source : asmonaco.com Crédit photo : iconsport, Pascal Della Zuana

4 2 votes
Note l'article