Florentino Luis : un aiglon ambitieux sur le Rocher

Florentino Luis : un aiglon ambitieux sur le Rocher

12 octobre 2020 10 Par Franck C

Arrivé il y a quelques jours en prêt (sans option d’achat) en Principauté, le jeune international portugais formé au Benfica Lisbonne vit actuellement sa première expérience de footballeur à l’étranger. A tout juste 21 ans, nanti d’un beau palmarès au niveau international et d”une trentaine de matchs joués avec le club des Aguias, Luis avait l’embarras du choix pour évoluer hors du cocon lisboète et a finalement privilégié l’AS Monaco. Convoité l’année dernière par de belles écuries européennes (Juve, M.City, PSG…), le milieu défensif peu connu du grand public présente un profil intéressant pour N.Kovac dans la logique de renforcement du secteur du milieu de terrain. En concurrence directe avec C.Fabregas, Y.Fofana et A.Tchouaméni entre autres, il ne sera pas facile cependant pour le jeune portugais de faire sa place au sein d’un effectif resserré mais concurrentiel. Sa dernière saison avec 18 matchs joués toutes compétitions confondues devrait toutefois l’aider à grappiller du temps de jeu sur le Rocher monégasque. Portrait du prometteur F.Luis.

 

Formé à l’école benfiquiste

Arrivé au Portugal à l’âge d’un an (il est né en Angola), F.Luis a évolué au sein du le club de futsal de GR Tercena situé à Barcarena, à l’ouest de Lisbonne. A seulement 8 ans, il  montre déjà des capacités techniques au-dessus de la moyenne et est vite surclassé dans les catégories supérieures. Deux ans plus tard, il quitte le futsal pour découvrir les pelouses du Real Sport Club, basé dans le ville de Queluz, près de Lisbonne. Recruté ensuite à l’âge de 17 ans par Benfica, le jeune défenseur central (son poste initial) montre vite ses qualités au sein des différentes catégories de jeunes du club des Aguias. Intégré au centre de formation deux ans après son arrivée au club, le jeune joueur d’origine angolaise connait également sa première sélection en équipe nationale portugaise en 2015. D’un naturel plutôt discret et timide, le milieu de terrain met quelques années avant de se faire un nom au sein du club lisboète, comme le révèle João Tralhão, ex-directeur du centre de formation de Benfica, pour le site du quotidien portugais Diario de Noticias : “C’est un joueur très réservé. Il est arrivé très tôt à Benfica, mais il a mis du temps avant de prendre la maturité nécessaire pour s’imposer. Sur ses premières années, ce n’était pas un joueur avec un super rendement, mais il a eu un déclic, et c’est à partir de ce moment-là qu’on s’est rendu compte de son immense potentiel.“ 

Ses éducateurs décident ensuite  de le replacer milieu de terrain défensif afin de lui donner un plus gros volume de jeu ce dont le joueur était capable au travers de ses performances en tant que défenseur central. A ce poste, Luis s’impose comme l’un des joueurs les plus importants des équipes jeunes du Benfica engagées entre autres en Youth League. Moins bon que d’autres jeunes joueurs à son poste sur le plan technique, il se distingue alors par une excellente lecture du jeu, un sens du placement et une capacité à jouer juste.

A seulement 17 ans, F.Luis intègre l’effectif de l’équipe B de Benfica, évoluant alors en D2 portugaise. Son nom commence à circuler auprès des scouts et recruteurs des plus grands clubs européens qui restent très friands à découvrir de nouvelles pépites portugaises surtout lorsqu’elles évoluent au Benfica. Pour sa première saison avec la réserve du club lisboète, Luis dispute 18 matchs de championnat et confirme les espoirs placés en lui par Benfica qui le “garde au chaud” en espérant qu’il devienne un potentiel cadre de l’équipe première à moyen terme. Le joueur est même nommé capitaine des U19 du Benfica lors de certains matchs de Youth League pour laquelle Luis est prié de jouer en complément de l’équipe réserve.

 

Les premiers trophées avec la Selecao

Cette saison 2015-2016 lui permet en outre d’être sélectionné pour disputer l’Euro U17, en Azerbaïdjan en mai 2016. Cette compétition voit le Portugal vainqueur face l’Espagne (1-1, 5 TAB à 4). Luis gagne alors son premier trophée international en évoluant aux côtés d’un certain Ruben Vinagre ex monégasque, parti à Wolverhampton en 2018 mais aussi avec R.Leão (AC Milan et ex LOSC), ou le talentueux F.Trincao (FC Barcelone et ex Braga). En disputant 4 matchs comme titulaire dont la finale pendant laquelle il a éclaboussé de talent, Luis marque déjà les esprits.

La saison suivante, F.Luis est surclassé pour jouer l’Euro U19 avec l’équipe nationale portugaise. Plus jeune que tout le reste de l’effectif, il dispute trois matchs pour le Portugal lors de cette compétition, perdue en finale contre l’Angleterre. L’été suivant, il est de nouveau convoqué par le Portugal pour jouer l’Euro U19 en Finlande. De nouveau très performant, Luis devient l’un des joueurs les plus importants de l’équipe et porte même le brassard de capitaine en demi-finale contre l’Ukraine. Il joue l’intégralité des matchs pendant la compétition gagnée par la Selecao face à l’Italie (4-3 a.p.). A  19 ans tout juste, Luis a déjà remporté deux compétitions majeures en sélection nationale.

 

L’éclosion en équipe première

Son destin sportif prend une suite encore plus favorable avec le Benfica et l’équipe première au début du mois de janvier 2019 lorsque Rui Vitoria, coach du Benfica, est démis de ses fonctions suite à une série de mauvais résultats. Pour le remplacer, le club fait confiance à Bruno Lage, entraîneur de l’équipe réserve de Benfica, où évolue Luis. Quelques semaines après  son arrivée, Lage décide d’intégrer quatre jeunes joueurs à son effectif professionnel : D.Jota, I.Zlobin, F.Ferro et Luis. Le 10 février 2019, le jeune milieu de terrain foule pour la première fois la pelouse de l’Estadio da Luz face au CD Nacional (6-0). En l’espace d’une demie-heure, il réussit 27 passes, remporte 6 duels et devient le joueur qui a récupéré le plus de ballons durant ce match en ne jouant que 30 minutes ! Le joueur dispute ensuite un 16ème de finale d’Europa League à Istanbul contre le Galatasaray (0-0). Titularisé pour la première fois de sa carrière en équipe première, il réalise, une nouvelle fois, un match incroyable avec une quinzaine de ballons récupérés, ce qui lui vaut de remporter le titre “d’homme du match” par les supporters du Benfica. En mars 2019, lors d’un match de championnat contre Moreirense, Luis inscrit son premier but avec l’équipe première de Benfica (victoire 4-0).

 

Une pluie de sollicitations

Au vu des performances du joueur, les convoitises assidues de Manchester City et surtout du PSG se font pressantes. Antero Henrique vient en personne en janvier 2019 discuter la possibilité d’un transfert avec l’omnipotent président du Benfica, Luis Filipe Vieira. L’objectif du club parisien est de trouver un digne successeur à Thiago Motta. En mars 2019, le journal sportif portugais Record annonce même la tenue d’une rencontre tripartite J.Mendes, N.Al Khelaifi et L.F. Vieira au Qatar afin de finaliser le transfert du jeune portugais. Vite démentie par Benfica, l’info laisse place à un abandon des négociations entre les deux clubs.

Régulier et toujours aussi intelligent dans son positionnement, le milieu défensif de 19 ans se construit une place de choix dans l’effectif benfiquiste dès le début de saison 2019-2020. Luis enchaîne 4 titularisations consécutives en début de Liga Nos en août 2019 avant d’être stoppé net par une blessure au ménisque. Il reprend sa place de titulaire en octobre de la même année mais ses prestations sont alors décevantes. Au bout de deux matchs en Championnat et deux en Coupe du Portugal, Lage lui préfère ensuite le Marocain A.Taarabt pour le reste de la saison tronquée on le sait par le contexte de l’épidémie de Covid-19. Luis disputera cependant les trois derniers matchs du Benfica en juillet dernier. En ce début de saison 2020-2021, après une phase de préparation estivale menée par le “revenant” Jorge Jesus aux commandes de l’équipe première, Luis n’a pas semble t il convaincu l’ex coach du Flamengo. Mis en retrait, le joueur aurait demandé à ses dirigeants de pouvoir être prêté pour gagner du temps de jeu hors du Portugal. Dès cette annonce faite sur son avenir à Lisbonne, les prétendants étaient légion pour initier déjà des contacts officiels, soit pour le faire venir en prêt ou voire même pour un transfert : le PSG, la Juve, M.City, Milan AC… La somme réclamée par le Benfica, sur la base d’une clause libératoire démentielle de 120 millions d’euros (clause doublée en juin 2019) refroidit les ardeurs des clubs intéressés par le joueur sous contrat jusqu’en 2023 avec le club de Lisbonne. Monaco se positionne alors et tente le coup.

Après de nombreuses tractations difficiles avec le club portugais, le joueur se laisse séduire par le discours de P.Mitchell et un salaire nettement réévalué en Principauté.  Un temps évoqué, un prêt payant avec option d’achat (d’un minimum de 30 millions d’euros) avec l’ASM est finalement abandonné à la faveur d’un prêt sec et payant d’une année seulement. Le club monégasque a su convaincre le jeune portugais certainement sensible au destin d’un ex Benfiquiste devenu célèbre, un certain B.Silva dont le glorieux destin en Principauté (Champion de France et demi finaliste de la Ligue des Champions en 2017) lui a permis de devenir un cadre en sélection et de partir dans un top club européen.

 

Un très bon gratteur de ballons

Le profil du Portugais intéresse de grosses écuries européennes car Luis possède à son âge une capacité élevée de récupération de ballons dans les pieds des adversaires. Sa vivacité et son sens de l’anticipation le rendent très difficile à éliminer en un contre un. Il sait défendre proprement, et choisit systématiquement le bon geste défensif pour récupérer un nombre incalculable de ballons par match.

Doté d’une excellente lecture du jeu, son sens de l’anticipation et ses déplacements lui permettent également d’annihiler facilement les actions adverses.

L’autre atout du jeune portugais, c’est sa capacité à s’adapter à n’importe quelle schéma de jeu. S’il est plus habitué à évoluer comme pointe basse d’un 4-3-3 en équipe nationale (le joueur est actuellement sélectionné en U21), il est également à l’aise dans un 4-4-2 à plat comme c’était le cas à Benfica sous les ordres de B.Lage.

En contrepartie, certains observateurs assidus du championnat portugais font remarquer que Luis manque de créativité dans son jeu. Le joueur limite également la prise de risques sur le plan offensif ce qui peut parfois agacer ses entraîneurs.

Ses qualités défensives sont cependant au dessus de la moyenne pour un joueur de son âge. Son physique athlétique (1,84m) lui permet également de soulager la défense sur des coups de pied arrêtés (six mètres ou dégagements du gardien) par un bon jeu de tête.

Entré à la place de Y.Fofana contre Brest la semaine dernière (1-0), Luis a plutôt maîtrisé son sujet pour une première sous le maillot de l’ASM. Espérons qu’il connaisse des jours heureux en Principauté. Nous lui souhaitons la bienvenue.

Sources : asmonaco.com , Transfermarkt, trivela.fr / Photo : Eddy Lemaistre – Icon Sport

4.2 5 votes
Note l'article