ASM-RCSA : les déclarations d’avant-match

ASM-RCSA : les déclarations d’avant-match

25 septembre 2020 27 Par Franck C

Cet après-midi se déroulait la traditionnelle conférence de presse d’avant-match concernant la 5ème journée de Ligue 1 entre l’ASM et Strasbourg prévu dimanche à 15h00. L’ex Barcelonais Cesc Fabregas a répondu le premier et sans langue de bois aux questions des médias présents. Le coach N.Kovac s’est ensuite prêté à l’exercice et reste optimiste pour cette prochaine rencontre à Louis II.

Auteur de son 800ème match professionnel sous les couleurs de l’ASM lors de la 1000ème victoire de l’ASM contre le FC Nantes (3ème journée  de Ligue 1; 2-1), C.Fabregas s’est confié sur le début de saison du club et sur ses performances. Repositionné milieu défensif par N.Kovac, l’Espagnol a rappelé qu’il a déjà évolué dans le passé à ce poste de sentinelle devant la défense.

“C’est différent, ma position est différente par rapport au début de ma carrière. Mais je trouve que c’est mieux pour moi, en tout cas c’est la meilleure position dans laquelle j’ai pu évoluer ces trois dernières années. C’est ce que pense Niko Kovac. J’ai joué dans ce rôle de 6 avec Antonio Conte et Maurizio Sarri à Chelsea, donc je ne découvre pas le poste. Si tu es intelligent, structuré et que tu respectes bien le schéma de l’équipe, je pense que c’est ma position préférentielle aujourd’hui et pour le futur.”

(Concernant les critiques sur ses prestations sous l’ère T.Henry et L.Jardim) :”Les critiques font mal sur le moment mais sont tout le temps constructives selon moi. Quand tu perds, les fans ne sont pas contents, c’est normal. Aujourd’hui c’est différent donc je suis très heureux pour ça. J’ai été dans des grands clubs dans ma carrière et notre objectif cette saison avec l’AS Monaco est de retourner en Ligue des Champions. Donc je suis plus heureux, c’est évident.”

(Concernant l’arrivée de Niko Kovac) : “Depuis l’arrivée du coach, il y a beaucoup de choses très intéressantes qui se sont passées au niveau tactique et de l’analyse vidéo par exemple. Ce n’est jamais simple de changer rapidement d’entraîneur, car deux mois avant tu travaillais quelque chose et là c’est encore différent. Pour les jeunes ça ne doit pas être facile d’accepter et de comprendre ça, une autre manière de jouer. Mais je pense que désormais nous sommes sur le bon chemin avec Niko.”

(Concernant son état de forme physique et sur son état d’esprit par rapport à la saison dernière) : “La première partie de saison dernière je ne me sentais pas au mieux. Mais à partir du début d’année 2020 j’ai eu de meilleures sensations et là depuis l’arrivée de Niko Kovac, je me sens vraiment très bien. Nous travaillons beaucoup physiquement, notamment en milieu de semaine, mais je me sens très bien en ce moment. Le problème pour moi ce n’est pas de courir ou de ne pas courir. Si je joue 90 minutes, je suis constamment dans les trois joueurs qui ont le plus couru dans le match. Il est évident que je n’arrive pas comme à 20 ans à faire des courses de 50 mètres sur l’aile, mais si on joue ensemble ce n’est pas un problème et je crois beaucoup en mes qualités. J’accepte parfaitement le fait de ne pas être le même joueur, de ne pas avoir les mêmes jambes qu’à 20 ans. L’an dernier je souffrais beaucoup parce qu’on ne travaillait pas de la même manière, notamment en début de saison, et je n’étais pas au mieux physiquement. Mais cette saison je suis content car je me suis bien remis de ma blessure en préparation. Et puis les jeunes font preuve d’intelligence, de discipline à l’entraînement, ils écoutent ce que tu leur dis, et ça je pense que c’est très positif pour nous et pour nos objectifs de la saison.”

(Concernant la crise du FC Barcelone, son club de cœur) : “Cela devait se passer tôt ou tard ce qu’il s’est produit au Barça. Le club doit toujours être au top niveau. Et forcément quand tu arrives au bout d’une génération de joueurs exceptionnels, ce n’est pas simple. Peut-être qu’il faut travailler différemment désormais. Je suis navré de constater cette situation et triste pour certains joueurs pour ce qu’ils ont donné au club, mais je suis certain que la situation va s’améliorer. Des choses vont probablement changer.”

Niko Kovac est ensuite revenu en détails sur la dernière rencontre de Ligue 1 contre le Stade Rennais (défaite 2-1) :

“Ce match face au Stade Rennais était une très belle rencontre. Les deux équipes ont livré une belle opposition. Nous étions mieux qu’eux en première période, ils étaient mieux en seconde et ont réussi à avoir le brin de réussite que nous n’avons pas eu. Il faudra que l’on arrive à avoir le même niveau sur 90 minutes, pour être compétitif sur la durée de la saison. Je n’étais bien évidemment pas satisfait du résultat, mais il ne faut pas oublier de regarder la manière. Je pense qu’en première mi-temps nous étions plus actifs. En seconde, ils sont beaucoup plus sortis de leur moitié de terrain avec beaucoup plus d’activité. Nous avons été plus passifs, nous avons subi et joué de manière trop latérale. Au contraire, il aurait fallu que l’on continue de mettre la pression sur l’adversaire de manière collective plutôt que par des actions individuelles. Cela fait partie des choses que nous travaillons afin de garder le rythme de notre premier acte sur toute la durée d’une rencontre.Nous avons perdu, mais il ne faut pas oublier que ce n’était que la quatrième journée. Il y a encore un très long chemin avant la fin, c’est un marathon qui se trouve devant nous. Beaucoup de choses peuvent se passer durant cette saison, on ne sait pas ce qu’il peut y avoir demain ou l’année prochaine. Nous avons répondu présents face à une très bonne équipe et nous étions très proches de leur niveau. J’ai vraiment de bonnes sensations avec ce groupe, mes joueurs sont jeunes et vont continuer leur apprentissage. Je reste positif.”

(Concernant son coaching avec les jeunes joueurs de l’effectif): “Peu importe l’équipe que l’on entraîne, l’objectif est de gagner. C’est vrai que l’on a beaucoup de jeunes, mais il faut leur donner du temps. Nous faisons beaucoup de séances vidéos pour qu’ils puissent avoir les bonnes informations et corriger leurs erreurs. Perdre un match n’est bien sûr pas ce que l’on préfère et c’est pour cela que l’on cherche ce qui n’a pas fonctionné pour évoluer. Nous travaillons ensemble, l’atmosphère est bonne que ce soit sur le terrain ou en dehors.”

Concernant l’arrivée du jeune portugais F.Luis : “Nous l’avons ici pour un prêt d’un an. Florentino est un jeune joueur de talent avec un grand potentiel. Le futur s’offre à lui, il est déjà international espoir donc ça vous laisse imaginer la qualité de ce joueur. Dès que l’opportunité s’est présentée, nous avons été très heureux de pouvoir la saisir. Paul et son staff suivaient Florentino depuis longtemps, c’est une vraie chance de l’avoir parmi nous pour une saison et je suis certain qu’il pourra rapidement montrer toutes ses qualités. C’est encore trop tôt de dire s’il pourra jouer face à Strasbourg. Il s’est entraîné pour la première fois ce matin avec le groupe. Nous avons 22 joueurs en bonne forme, nous verrons. Peut-être que nous aurons davantage besoin de joueurs offensifs pour remporter ce match. On se laisse encore le temps de la réflexion.”

Source : asmonaco.com / Photo : Pascal Della Zuana – Icon Sport

5 1 voter
Note l'article