Caio Henrique :  à gauche toute !

Caio Henrique : à gauche toute !

4 septembre 2020 19 Par Franck C

En signant à l’AS Monaco il y a quelques jours, le jeune latéral gauche brésilien Caio Henrique s’est fixé un nouveau challenge sportif qui doit lui permettre à terme de franchir un palier en Europe au sein d’un club français majeur. Déniché par le nouveau directeur sportif de l’ASM, Paul Mitchell, le Brésilien n’a pas pu confirmer à ce jour les espoirs placés en lui par l’Atletico Madrid, club qui l’a déniché à Santos début 2016 et qui a préféré prêter le joueur dans différents clubs brésiliens afin de lui donner du temps de jeu et s’aguerrir au haut niveau. Le profil de ce joueur reste intéressant car C.Henrique est désormais un joueur polyvalent qui peut aussi évoluer milieu gauche, son premier poste occupé initialement. Actuellement en phase de préparation physique intensive avec le staff de l’ASM, ce qu’a confirmé N.Kovac lui même hier au micro de la chaine Téléfoot, Henrique compte venir concurrencer Fodé Ballo-Touré et D.Sidibé dans les prochaines semaines au poste d’arrière gauche. Espérons qu’il connaisse un meilleur sort que Jorge, actuellement “sorti” du groupe géré par le coach croate et dont le bilan global est plutôt moyen. Portrait du jeune joueur brésilien qui fut au passage très convoité par l’OM cet été.

 

Un départ très jeune du Brésil

C.Henrique a débarqué en 2008 à tout juste 10 ans au sein du club du FC Santos, la ville dont il est originaire et qui a vu naître la légende du football Pelé. Déjà remarqué pour ses qualités de milieu de terrain gaucher, Henrique joue alors dans les différentes catégories de jeunes du club et est déjà “scouté” à l’âge de 16 ans par le club des Colchoneros au sein duquel il signe un contrat en février 2016 sous la houlette d’un agent de joueurs connu, l’ex joueur du FC Porto et du Barça, Deco. Henrique  évolue 1 an et demi avec les U19 et l’équipe réserve de l’Atletico Madrid. En cette même année 2016, Henrique est sélectionné pour la première fois avec les U20 du Brésil. Il dispute en tant que milieu offensif gauche les éliminatoires de l’équivalent de la Copa America de la catégorie et sera titulaire à 8 reprises sur les 9 matchs disputés en portant le brassard de capitaine de la Selecao Auriverde.

En avril 2018, le club espagnol décide de le prêter au club brésilien de Parana. Le joueur y dispute alors 27 matchs en D1 brésilienne d’avril à décembre 2018 (3 passes décisives à son actif) et il occupe le poste de milieu offensif gauche. En transit quelques jours à Madrid, Henrique repart en janvier 2019 pour un second prêt, cette fois-ci à Fluminense. Au sein du club de la ville de Rio de Janeiro, le jeune brésilien effectue “sa mue” et recule d’un cran sur le terrain en passant arrière gauche. Selon Ricardo Bereicoa, journaliste chez Globo : “Henrique s’est réinventé quand il est arrivé au Fluminense. Il était milieu de terrain mais il a été replacé défenseur gauche et s’est rapidement adapté. Il s’est démarqué par son habileté, sa force de soutien mais surtout sa régularité.”(source RMC Sport).

Avec le “Flu”, le jeune brésilien dispute une série de 43 matchs entre janvier et décembre 2019 et inscrit même deux buts en Championnat pendant lequel il fut titulaire à 35 reprises en 35 matchs joués. Le joueur se fait alors remarquer  par de nombreux observateurs par la qualité de sa percussion offensive et par ses centres lorsqu’il monte une fois les tâches défensives effectuées. Certaines statistiques restent intéressantes pour ce jeune joueur : 65 % de dribbles réussis et 81 % de passes réussies dans le camp adverse sous le maillot de Fluminense.

C’est certainement ce qui a persuadé les scouts et le directeur sportif actuel de l’ASM à enrôler l’ex joueur madrilène : “Sa polyvalence et son activité sur le terrain, son énergie et sa volonté d’aller de l’avant sont autant de qualités qui correspondent à la façon dont nous voulons que l’équipe joue.” a notamment déclaré Paul Mitchell lors de l’officialisation du transfert il y a quelques jours (source : asmonaco.com)

Lors de son dernier prêt au Brésil au Gremio entre fin 2019 et mai 2020, Henrique a disputé également deux matchs de Copa Libertadores et a été sélectionné à 7 reprises avec les Espoirs brésiliens. Le bilan de ces trois prêts au Brésil a donc été largement positif et lui a permis de se faire remarquer dans son propre pays et en sélection nationale, ce qui en fait un joueur compétitif et dont la valeur marchande a augmenté sensiblement. Son prix de transfert plutôt bas pour un jeune joueur international brésilien (8 millions d’euros + 2 millions de bonus) laisse envisager, en cas de bonnes performances avec l’ASM, une revente à un prix qui permettra au club de ne pas être perdant dans le pire des scénariis.

 

Une option sérieuse pour le flanc gauche de la défense ?

N.Kovac a certainement apprécié le recrutement du jeune brésilien et ce, pour deux raisons principales. La première tend à permettre de tripler à ce jour le poste d’arrière gauche. A.Zagré écarté des potentiels titulaires et remplaçants à ce poste, le Croate a titularisé F.Ballo-Touré lors du 1er match de Ligue 1 (2-2 contre Reims) et “le revenant” D.Sidibé à Metz le week-end dernier. En accord probable avec N.Kovac, P.Mitchell sécurise en quelque sorte ce poste défensif en se donnant une marge de manœuvre en cas de vente avant le 5 octobre prochain de Ballo Touré, ou de Sidibé. Dans ce cas, l’entraîneur croate disposerait tout de même de deux latéraux potentiels de bon niveau, tout du moins sur le papier. Pour Henrique, par contre, en cas de non-départ de l’un des deux joueurs lors du mercato, la saison actuelle risque d’être longue et pénible… Sauf si Kovac a l’idée de le positionner milieu offensif gauche. En effet, c’est aussi cette seconde raison qui pourrait être légitime aux yeux de l’ex coach du Bayern. Onyekuru ou S.Diop sont actuellement utilisés à gauche mais il est prématuré de faire un bilan raisonnable de leurs prestations pour pouvoir envisager qu’Henrique soit un postulant sérieux au milieu de terrain. Les prochains matchs seront néanmoins porteurs de signaux sur cette possibilité offerte à N.Kovac.

Cependant sur le plan défensif, Caio Henrique n’est pas encore arrivé “à maturité” et doit s’améliorer sur le marquage et son placement. Malgré de bonnes statistiques citées précédemment lors de son passage à Fluminense, il n’a remporté que 54%  de ses duels au poste d’arrière gauche… Ce qui peut interroger et interpeller sur son efficacité défensive surtout dans un championnat français réputé moins débridé et plus défensif.

Le Brésilien va devoir convaincre dans les prochaines semaines sur le Rocher soit au poste attendu de latéral gauche, soit de façon plus surprenante comme milieu gauche. En tous cas, sa motivation est réelle : “J’arrive dans un club très ambitieux, reconnu et respecté à l’international pour son histoire et son palmarès. Je suis impatient de découvrir mes coéquipiers mais également le championnat français, qui est très suivi au Brésil.” (source asmonaco.com).

Sources : Transfermarkt – RMC Sport – asmonaco.com / Photo : Estadao Conteudo / Icon Sport

3.7 3 votes
Note l'article