Silva : « L’ASM avait émis le souhait de me garder »

Silva : « L’ASM avait émis le souhait de me garder »

28 juin 2020 8 Par Ophély M

Non conservé par l’AS Monaco suite à la fin de son prêt, Adrien Silva s’est livré dans le quotidien France Football. Au programme l’arrêt du championnat, sa fin de contrat en Principauté mais aussi son avenir. 

Même si aujourd’hui de nombreux championnats ont repris, Adrien Silva persiste et signe, l’arrêt du championnat était la bonne solution : « Si je parle en tant qu’humain et en tant que joueur, je ne peux qu’avoir le même avis. Je pense que la meilleure décision a été prise en France et je trouve ça dommage que les autres pays n’aient pas suivi. Je parle de mon point de vue à moi, pas de celui qui possède un club ou qui a une entreprise à faire tourner. »

Il avoue néanmoins que le foot et le ballon lui ont manqué : « La compétition c’est ce qui m’anime depuis des années donc le fait d’en être privé n’est pas facile. Le fait de ne plus faire partie de la vie d’un vestiaire, de ne plus voir les collègues, aussi. Tout ça manque beaucoup, c’est sûr. » Surtout que le joueur est dans une période particulière : « J’ai encore un an de contrat avec Leicester donc je suis dans une meilleure situation que certains joueurs. C’est un point positif. Mais ce qui vient de se passer vient une nouvelle fois de me prouver que rien n’était jamais acquis dans le foot. En tout cas pas avant que les choses soient couchées sur papier…»

 

Si le joueur devait rester à Monaco, selon les dernières paroles des dirigeants, un récent communiqué à pourtant affirmé le contraire : « Monaco avait émis le souhait de me garder en tant que cadre au sein de son prochain effectif. C’est en tout cas ce que les dirigeants m’avaient indiqué. Mais pendant la crise, le club m’a fait part de son changement de décision. C’est quelque chose qui m’a (il cherche ses mots)… surpris. Ça m’a étonné car je me suis très bien adapté à l’ASM et que je pensais avoir rendu des services à un moment où le club était en proie à de grosses grosses (il insiste) difficultés. Quand je suis arrivé, le club était avant dernier ! J’ai pris ce risque car j’avais envie de rejouer et de retrouver le coach Jardim. Ça a tout de suite matché avec les gens et j’aurais aimé poursuivre ici. » Une décision que le milieu portugais ne comprends pas : « Peut-être que le projet a changé ? Je ne sais pas. Je ne sais pas pour quel projet ils ont opté… Beaucoup de cadres sont partis. Je ne sais pas vraiment quelle direction est en train de prendre le club et quels seront ses nouveaux objectifs. »

Revenu en Principauté après un premier prêt Silva aurait aimé continuer son aventure sur le Rocher : « L’incompréhension, oui. Il n’y a pas qu’un seul club dans le monde donc je saurai passer à autre chose mais je m’étais attaché aux gens du club, je m’y sentais bien. Et quand un joueur est bien dans sa tête, les choses fonctionnent bien. J’aurais donc aimé continuer comme ça. »

Toutefois pour le joueur l’ASM était sur la bonne voie avant le confinement : « Je crois que c’est très important pour un club d’exposer clairement la voie qu’il souhaite emprunter. J’ai ressenti ça un moment mais j’ai l’impression que les choses ont changé. Et c’est dommage car Monaco était en train de redevenir fort. »

Si la L1 est souvent décriée, pour l’ancien joueur du Sporting, le championnat français est équivalent aux autres : « J’ai été agréablement surpris par l’intensité. C’est un cran moins intense que l’Angleterre, bien sûr, mais il y a du rythme. Au niveau physique, ce championnat n’a rien à envier aux autres. Le seul petit bémol se situe au niveau tactique. La plupart des équipes attendent plus la faute de l’équipe adverse qu’autre chose. À l’exception de Paris, bien sûr, mais ce club n’appartient pas vraiment à la Ligue 1 (rires). »

Enfin, pour son futur, le coéquipier de Cristiano Ronaldo en sélection reste dans le flou : «  Mais tant que les championnats ne sont pas terminés, les choses ne peuvent pas vraiment se décanter. Je n’ai en tout cas pas vraiment de préférence concernant les pays. Ce qui m’intéresse c’est d’évoluer dans un projet gagnant, dans une équipe qui gagne.»

Source : France Football / Photo : Icon Sport – Alexandre Dimou

 

0 0 vote
Note l'article