EXCLU : V.Lavillenie : « City c’était fou »

EXCLU : V.Lavillenie : « City c’était fou »

31 mai 2020 1 Par Ophély M

[Exclu ASM-Supporters] Après différentes interviews de journalistes, c’est au tour d’un supporter monégasque connu de répondre à nos questions. Un grand merci à Valentin Lavillenie de s’être prêté au jeu. 

En tant que sportif de haut niveau, comment s’est passé le confinement pour vous ?
Bizarrement, le confinement s’est bien passé. J’ai essayé de bien m’occuper. Par contre le déconfinement et le fait de ne pas savoir s’il y aura des compétitions, en soit ne pas avoir d’objectif concret, est beaucoup plus difficile.

Pour rester sur le thème de la perche, vous avez ému beaucoup de monde lors de votre interview avec votre frère, après votre qualification pour les championnats du monde 2019, la perche, définitivement une histoire de famille ?
Pour être honnête ce n’était pas mon objectif. J’ai oublié un instant qu’il y avait cette caméra, le stress des qualifications et la joie de rentrer en finale, tout ça avec un peu de fatigue… Forcément, les émotions ressortent. Mais clairement un grand OUIII ! C’est bel et bien une histoire de famille. La passion nous a été transmise par nos parents et ce que nous vivons est top. C’est formidable de pouvoir partager des moments aussi forts avec des gens qu’on aime.

Revenons à nos moutons monégasques, l’ASM, également une passion familiale ?
Oui, une histoire familiale… Mais pas les couleurs ! Mon frère, ma belle-sœur sont en jaunes et bleu, et moi en rouge et blanc ! Ah ah. Dans le reste de la famille, mes petits frères sont plus pour Bordeaux.

Quel est votre plus beau souvenir en Rouge & Blanc ?
Le jour où j’ai sauté à la perche dans Bouba ! Ainsi que le jour où avec des amis de l’équipe de France nous avons fait une démo de perche lors d’un match !
Et en match, ça serait la confrontation contre City ! C’était fou ! Pouvoir être dans les tribunes avec un tel match aller… et cette qualification à la clef. C’était une dinguerie !

Pourquoi Monaco ? Depuis combien de temps cela dure ?
Cela reste relativement récent. C’est depuis 2013… j’ai rencontré des gens ici, j’ai déménagé et au final tout le monde est pour Monaco. Tu te prends au jeu et… bah j’ai kiffé.

De votre point de vue quels sont les joueurs les plus marquants avec le maillot à la diagonale ? 
En joueur emblématique je pense directement à : Thierry Henry – Ludovic Giuly mais également Falcao.
Je ne peux pas oublier Mbappé. Je me souviens l’avoir vu avec les U19 à Clermont Ferrand. Ça m’avait marqué !

Quelle est votre analyse sur la situation actuelle du club ?
Je pense que nous ne sommes pas coachs, pas joueurs ni dirigeants. Donc, c’est simple d’analyser de l’extérieur.
Je pense qu’on a moyen d’avoir une très belle équipe. Il y a eu beaucoup de changements de coachs, ce n’est pas facile de s’adapter ! Mais, je suis confiant.

Un chouchou cette saison ?
Forcément, j’ai envie de dire Ben Yedder. C’est du très solide ! Ou bien Gelson Martins. Mais, n’oublions pas que c’est l’équipe entière que l’on soutient 😉

Des nouvelles de Bouba ?
Au dernière infos, Bouba va bien. En 2016 j’ai prévenu qu’on reviendrait lui et moi plus forts ! Et j’ai hâte de sauter de nouveau avec ! Vraiment !

Enfin pour conclure auriez-vous une anecdote insolite sur le club de la Principauté à nous raconter ?
Je ne pense pas avoir d’histoire folle à raconter. Je pense que sauter avec la mascotte, sauter lors d’une mi-temps c’est pas mal déjà ! Et puis battre mon record et valider mon retour après une grave blessure, tout cela au Louis II, c’est fort !

Source : asm-supporters.fr / Crédit photo : Icon Sports – Vonderlaage

 

2.8 4 votes
Note l'article