Mercato : Llorente, Vagiannidis et Cie

Mercato : Llorente, Vagiannidis et Cie

18 mai 2020 18 Par Geoffroy B.

Même si la saison sportive est déjà terminée, l’AS Monaco va vraisemblablement effectuer de nombreuses retouches dans son effectif. Episode 3 qui synthétise les rumeurs de la semaine.

Le chantier de la défense

La première recrue made in Moreno pourrait être un Espagnol, sans surprise. Et c’est en défense centrale que le chantier semble prioritaire… Performant offensivement mais catastrophique défensivement, c’est une question d’équilibre me direz-vous… Sous contrat avec la Real Sociedad jusqu’en 2022, Diego Llorente serait une piste sérieuse selon FootMercato. Rappelons que le joueur était tout proche de signer en Principauté lors du dernier mercato hivernal.

Selon As, Guillermo Maripan pourrait plier bagage. Porto, Tottenham, Watford et West Ham seraient intéressés par l’international chilien. Acheté 18ME, et alors que le championnat anglais pourrait reprendre, le board asémiste réfléchira forcément en cas de plus-value consistante.

Après le spartiate, Tzavellas, l’écurie princière aurait jeté son dévolu sur un nouveau Giorgos : Vagiannidis. Selon le journaliste Gianluca Di Marzio, l’arrière droit du Panathinaïkos, libre cet été, négocierait avec l’Inter de Milan et l’AS Monaco. Rayon Academy, le Gazélec FC Ajaccio a officialisé le départ de Lisandru Olmeta à l’AS Monaco. Portier comme son papa, il évoluait en U16.

Les autres rumeurs

Auteur d’une saison convaincante en D2 néerlandaise, Franco Antonucci pourrait rester à l’étranger. Après un prêt concluant à Volendam – il a été élu meilleur joueur de la saison – de nombreux clubs belges et néerlandais lui feraient les yeux doux. Lié avec l’ASM encore deux saisons, le club souhaiterait le prêter avec option d’achat ou le vendre définitivement selon la Dernière Heure. Au milieu de terrain où il y a un sacré embouteillage, Kévin N’Doram, Jean-Eudes Aholou et Youssef Aït-Bennasser sont plus que jamais sur le départ selon l’Equipe.

Ce dernier a été, malgré lui, au milieu d’un imbroglio entre les Girondins de Bordeaux et l’AS Monaco. Le journal l’Equipe croyait savoir que le club de la Principauté, en proie à des difficultés financières, n’avait pas régler en temps et en heure les traites inhérentes au transfert d’Aurélien Tchouaméni. Rappelons qu’à l’époque, ce transfert avait permis d’équilibrer les comptes de Bordeaux devant la DNCG. Monnaie courante dans le monde du football, les indemnités de transfert, au delà des bonus éventuels, sont souvent échelonnées sur plusieurs années. Monaco aurait donc proposé la cession définitive d’Aït-Bennasser pour régler l’échéance 2020. Dans un droit de réponse, le club Rouge & Blanc dément tout cela d’un revers de la main : « L’ASM tient à préciser qu’elle a payé ce qu’elle devait à Bordeaux pour cette saison et que la prochaine échéance sur cette transaction tombera en 2021. »

Photo : Pressinphoto – Icon Sport 

0 0 vote
Note l'article