Covid 19, quelles conséquences économiques sur l’ASM ?

Covid 19, quelles conséquences économiques sur l’ASM ?

28 mars 2020 5 Par Ophély M

Déjà trois semaines sans sport professionnel et amateur, déjà trois semaines que les joueurs asémistes sont au repos forcés. Si la perte pour l’économie française va être grande, celle-ci s’annonce aussi importante du côté du foot et plus précisément de l’ASM. 

Mis au repos depuis mi-mars et ce jusqu’à nouvel ordre, l’ensemble du monde footballistique professionnel essaye de s’organiser. En effet selon un article paru dans Les Echos, si les championnats ne reprennent pas avant juin il s’agirait d’une perte estimée entre 400 et 500 millions d’euros pour l’ensemble des clubs pro français.

Plus précisément, il s’agirait selon l’économiste et chroniqueur chez RMC Pierre Rondeau, d’une perte en moyenne de 500 000 € par match à domicile pour chaque club.

A Monaco, c’est une perte estimé d’environ 115 000 € par match à domicile, d’après les chiffres tirés du dernier rapport de la DNCG, rien que sur la billetterie. Rajouter à cela les pertes, difficilement quantifiables, dues aux sponsors et aux éventuelles loges non louées lors des rencontres au Louis II ainsi que celle dues au chômage partiel évoqué quelques jours plus tôt.

Si les retombés financières dues au droit TV devraient être identiques à cause du contrat liant la LFP aux diffuseurs (Canal, BeIN, …) rien n’est moins sûr au niveau du calendrier du versement. Si d’habitude les clubs reçoivent un versement au mois de juin en fin de saison, qu’est ce qui se passera cette année ? C’est un total de 300 Millions d’euros à se partager entre les différents clubs. Reste à savoir quel classement sera pris en compte pour cette distribution si la saison ne redémarre pas, mais cette option ne semble pour le moment pas envisagée par les instances.

Si la saison reprend, nul doute que de nombreuses rencontres auront lieu après le 30 juin, date de fin de nombreux contrats de joueurs. Il faudra donc rajouter au budget des clubs le salaire des joueurs en question. Encore un élément difficilement quantifiable. A Monaco, de nombreux joueurs du groupe pro sont dans cette situation : Benaglio, Subasic, Sy, Jemerson, Sylla. Rajouter à cela les retours de prêt dans leur club d’origine de Silva, Slimani et Bakayoko.

Il est toutefois difficile d’estimer si cette période de confinement et de Coronavirus aura des conséquences sur le mercato estival, mais une perte de 700 millions d’euros est estimée par certains spécialistes. Néanmoins, les dates de ce mercato devraient évoluer si les différents championnats finissent plus tard.

De plus, les travaux du nouveau centre d’entraînement à la Turbie ou ceux de la nouvelle Academy sur la commune de Cap d’Ail devraient prendre quelques semaines/mois de retard même si l’économie lié au BTP devrait rapidement revoir le jour.

Crédit photo : Icon Sports / Pierre Costabadie 

0 0 vote
Note l'article