Aurélien Tchouaméni : Une progression détonnante

Aurélien Tchouaméni : Une progression détonnante

23 mars 2020 0 Par Marc S

L’arrivée d’Aurélien Tchouaméni a été annoncée officiellement le 29 Janvier 2020 par l’AS Monaco. Le Rouennais en provenance de Bordeaux, s’engage pour 5 saisons avec les Rouges et Blancs, jusqu’en 2024. Portrait d’un joueur qui suscite beaucoup d’espoirs.

Un contrat pro pour couronner ses efforts

Aurélien Tchouaméni est né le 27 Janvier 2000, à Rouen. D’origine camerounaise, le Rouennais arrive à 11 ans aux Girondins de Bordeaux. Très vite repéré pour son talent, il participe au titre de champion des U19 pour la saison 2016-2017.
Il participe ensuite à la Youth League en 2017, sous les ordres de Jean-Luc Dogon, ce qui lui fait engranger de l’expérience malgré la défaite des Bordelais (0-1 et 4-0). Il remplace notamment peu après la pause Yassine Benrahou, lors du match aller. Le 10 Novembre 2017, il signe son premier contrat professionnel.

Des débuts prometteurs

Vient une période où Aurélien Tchouaméni intègre la réserve et doit se montrer pour gagner sa place de titulaire avec l’équipe première.
On lui donne sa chance avec le club au scapulaire le 26 Juillet 2018, dans un match d’Europa League. Un grand saut donc et un match contre le FK Ventspils, club letton. Il est titulaire dans ce deuxième tour de qualification, au milieu de terrain avec Plasil et Lerager. Tchouaméni ne laissera sa place qu’à la 89ème minute au profit d’Otavio, et son club s’impose (0-1).

En Ligue 1, c’est le même milieu à 3 qui est titularisé, face à Strasbourg, mais les Marines et Blancs perdent (0-2), et le Rouennais est remplacé à la 72ème minute par Basic.

Son premier but intervient lors du 3ème tour de la Ligue Europa la même année face à Marioupol. Les Girondins s’imposent alors (1-3), et Tchouaméni marque à la 49ème minute sur une passe de Sankharé. Malheureusement, l’aventure s’arrêtera à la phase de groupe, les Bordelais se positionnant 3ème, derrière le Zénit Saint-Petersbourg et le Slavia Prague.

Un début en bleu remarquable

C’est peu de dire que Tchouaméni est un habitué des sélections nationales. Il compte 11 apparitions avec les U16, 14 en U17, 11 en U18, 7 en U19 et 5 en U20.

L’international français participe à ses premiers grand tournois internationaux en U17. Il participe d’abord au Championnat d’Europe U17, en Croatie, où il joue contre la Hongrie et l’Écosse. La France se qualifie pour les quarts de finale, et le Rouennais participe à la défaite face à l’Espagne (3-1), futur vainqueur de la compétition. Tchouaméni participe aussi à la Coupe du Monde des U17 organisée en Inde, lors de laquelle il participe aux trois victoires en trois matchs de poule des Bleuets, mais il sera sur le banc pour l’élimination en huitième face à l’Espagne (1-2).

Son premier but en international, est contre l’Allemagne en U18, et le score final sera de 2-2.

Le coach qui a suivi et sélectionné au fil des années, y compris en U20, le jeune franco-camerounais est Lionel Rouxel.

Une génération dorée

Le centre de formation de Bordeaux est réputé et Tchouaméni s’est retrouvé avec une génération talentueuse. L’année du titre des U17 avec Bordeaux, on trouvait notamment Gaëtan Poussin, ou encore Jules Koundé, mais aussi Benrahou, tous les trois sélectionnés avec les Bleuets également.
Poussin est actuellement la doublure de Costil à Bordeaux avec des apparitions en Coupes, Koundé joue à Séville en défense et est arrivé le 3 Juillet 2019, et Benrahou est à Nîmes depuis Janvier 2020, avec une option d’achat à 1,5 millions d’euros.

L’étape Monaco

Aurélien Tchouaméni a donc été transféré officiellement à Monaco le 29 Janvier 2020, pour 20 millions d’euros. Le temps de jeu ne lui manquait pas vraiment, car il comptait 18 matchs joués et 16 titularisations en cette première partie de saison.
Après son arrivée, le Franco-Camerounais explique son choix : « J’étais bien à Bordeaux, ça se passait bien, après Monaco est une nouvelle étape dans ma carrière, c’était quitter l’environnement dans lequel j’étais depuis tout petit. Mon poste c’est plutôt un 8 qui va vers l’avant, box-to-box comme on dit, assez à l’aise techniquement, mais j’ai essayé d’allier les deux entre la défense et l’attaque, d’être un lien entre les défenseurs et les attaquants ».

Toutefois il faudra que le Rouennais s’impose encore, car pour l’instant il n’a joué que 62 minutes avec le club de la Principauté, 3 matchs et aucune titularisation.
On espère tous que Tchouaméni continuera sa progression au sein du club, car c’est un joueur séduisant en devenir !

Photo : Icon Sport et Source  : transfermarkt/girondins/l’équipe/wikipedia