Moreno : « C’était le meilleur match »

Moreno : « C’était le meilleur match »

15 février 2020 22 Par Marc S

Alors que Monaco l’a emporté face à Montpellier à Louis II ce vendredi soir (1-0), et que l’addition aurait être bien plus salée, voici les réactions de Moreno.

Moreno se présente face aux journalistes

Interrogé sur le fait de savoir s’il a trouvé son équipe type, le coach répond : « Pour ce match oui. Le football est un jeu collectif, on doit penser à tous les joueurs qu’on a, je veux garder tous les joueurs impliqués, et je peux obtenir cela qu’en laissant l’opportunité de jouer à tous les joueurs ». Il ajoute : « Notre équipe a fonctionné pour ce match, contre cette équipe, on va voir Dijon ce qu’on va faire, j’aime analyser les adversaires et trouver les faiblesses. Je dois voir les entraînements, analyser les adversaires ».

Concernant Slimani, et la difficulté de le remplacer, le Catalan rétorque : « Slimani, Wissam Ben Yedder, Jovetic, Golovin, car pour marquer il faut faire beaucoup de choses, corners, frappes, créer des espaces. Slimani est un joueur important, c’est un jeu collectif, je ne veux pas parler des joueurs individuels ».

Sur le match en lui même et le fait de savoir si c’est le meilleur match de l’AS Monaco depuis que l’Espagnol est arrivé, il répond : « Je pense oui. Si je pense à tous les moments du match et le fait d’avoir le contrôle du match, c’est le meilleur match oui. On a eu beaucoup d’occasions, mais on a marqué qu’un but. Je suis très content de l’implication et de la volonté de tous les joueurs de défendre. »

Questionné sur le style de jeu, Moreno précise : « Je suis un adepte de donner à mes joueurs de développer leurs qualités. J’ai été à Barcelone avec Messi, Neymar et Suarez, tout le monde a dit qu’on a donné plus d’importance à la contre-attaque. Mais si les contre-attaques marchent pourquoi je devrait demander aux joueurs de ne pas en faire ? Je veux donner aux joueurs l’opportunité de développer leurs qualités, c’est ça ma philosophie. On a cherché aussi la possession qui nous a créé des espaces ».

 

Sur le classement, l’entraîneur reste prudent : « Je ne regarde pas cela, la seule chose que je peux contrôler est le prochain match, l’entraînement de demain, commencer à travailler. On doit travailler, et ne pas regarder le classement ». Il complète toutefois son propos : «  Oui, on travaille mieux en étant 5ème, et surtout après une victoire. Le moral des joueurs et du staff est différent. J’espère gagner tous les matchs jusqu’à la fin de la saison pour que tout le monde soit content, et bien chaque jour ».

Interrogé sur le point de savoir Strasbourg et la défaite avait servi d’électrochoc, le coach répond : « Chaque semaine j’apprends beaucoup de choses de la Ligue 1. Quand je perds contre un adversaire, j’attends le match retour avec beaucoup d’intensité, car je veux voir ce que je fais mal, pour gagner la prochaine fois ».

Enfin, sur le positionnement des joueurs, Moreno conclut : « Oui Bakayoko était plus avancé. Il a les qualités pour faire box to box et il peut encore plus arriver près de la surface adverse à l’avenir ». Il ajoute : « C’était une stratégie de mettre Jovetic, Ben Yedder et Slimani près de la surface adverse. Cela n’a pas créé d’embouteillage mais cela a marché car nous avons eu beaucoup de situations ».

Photo : Icon Sport / Pascal Della Zuana –  Source : AS Monaco

0 0 voter
Note l'article