NO-ASM : Monaco a disjoncté (3-1)

NO-ASM : Monaco a disjoncté (3-1)

1 février 2020 76 Par Kevin F

L’AS Monaco avait à cœur de bien faire au stade des Costières à Nîmes. Mais rien ne s’est passé comme prévu, les Monégasques se sont à nouveau incliné contre Nîmes Olympique en jouant plus d’une heure à 9 contre 11.

La rencontre a bien démarré ce samedi soir avec l’ouverture du score de Ben Yedder, dès la 13ème minute de jeu sur un ballon en profondeur de Fofana (0-1). Nîmes égalise un quart d’heure après par l’intermédiaire de Florian Miguel sur un ballon donné plein axe par Ferhat. L’arbitre a demandé l’assistance de la VAR suite à un gros duel entre Nolan Roux et Benjamin Henrichs durant l’action de jeu. Mikael Lesage accorde le but en faveur de Nîmes après avoir eu la validation de ses assistants à la vidéo. Dans la foulée, Tiémoué Bakayoko fait une semelle sur Romain Philippoteaux lors d’un duel pour jouer le ballon. L’arbitre lui donnera un avertissement dans un premier temps avant de revoir de lui même les images, Mr Lesage a décidé que cette semelle nécessité une exclusion. C’est l’incompréhension du côté des Monégasques, les joueurs se ruent vers l’arbitre à plusieurs et Gelson Martins a eu l’idée de bousculer l’arbitre de la rencontre ! Il est lui aussi exclu. Youssouf Fofana qui a eu des mots doux envers l’arbitre aura lui un avertissement. Les Monégasques vont terminer la rencontre à 9 contre 11. La fin de la première période sera très brouillonne avant la pause.

Dès la reprise de la seconde période, Benjamin Lecomte se couche rapidement vers son premier poteau pour repousser un ballon de Zinédine Ferhat. Le tempo est lancé. Les Monégasques défendent pour préserver le point du match nul. Difficile de trouver un espace pour les Nîmois face à un bloc bien regroupé. Ils trouveront la faille à la 62em minute de jeu, c’est Romain Philippoteaux qui redonne l’avantage aux locaux d’une frappe puissante dans la lucarne droite de Benjamin Lecomte (2-1). Wissam Ben Yedder manque l’égalisation (73e) après une magnifique passe d’Adrien Silva entre la défense nîmoise, l’attaquant monégasque se retrouve seul dans la surface adverse et frappe du pied droit. Paul Bernardoni repousse le ballon. Pablo Martinez donne la correction en inscrivant le troisième but pour son équipe, il marque d’une tête piquée sur un corner de Ferhat côté droit, suite à un ballon dévié de la tête de Maripan (3-1) . L’arbitre ne laissera qu’une minute de temps additionnel et mettre un terme au calvaire.

L’AS Monaco recevra le SCO d’Angers mardi prochain au Stade Louis II, sans Bakayoko et sans Martins qui seront automatiquement suspendus.

Crédits: Icon Sport / Alexandre Dimou

 

0 0 vote
Note l'article