Aguilar, de la DHR à la Ligue 1

Aguilar, de la DHR à la Ligue 1

2 septembre 2019 7 Par Aurelien C

Ruben Aguilar a signé cet été à l’AS Monaco pour un montant avoisinant les 10M€ en provenance de Montpellier. Il y retouve Benjamin Lecomte l’un de ses anciens coéquipiers. Le latéral droit aura la tâche de faire oublier les piètres performances de la saison dernière de Djibril Sidibé, parti en prêt à Everton. Portrait d’un joueur au parcours atypique.

Des débuts très compliqués :

Nė à Grenoble, Ruben Aguilar rejoint le GF38 à 12 ans après des expériences dans de petits clubs de la région. Il y poursuit une progression linéaire qui l’amèneront à jouer à 17 ans avec la réserve du club en CFA2 (aujourd’hui N3).  D’abord positionné en tant que milieu défensif, c’est durant ces années qu’il est finalement installé au poste d’arrière droit.

Malheureusement en 2011, le club est en liquidation judiciaire et Aguilar signe à l’AS Saint-Etienne. Il y restera deux années mais ne sera pas prolonger à la fin de son contrat. Il retourne alors dans le club de ses débuts à Grenoble.

Mais à 20 ans, sa carrière connait un coup d’arrêt. Il passe la première partie de saison avec la réserve en Division d’Honneur régionale avant de finalement intégrer l’équipe première lors de la phase retour en CFA.

Ascension et découverte de la Ligue 1 :

La chance lui sourit enfin à l’issue de cette saison. L’AJ Auxerre décide de miser sur lui et d’en faire son titulaire en Ligue 2. Il jouera 3 saisons pour un total de 81 matchs en deuxième division et participera même à une finale de Coupe de France perdue 1-0 face au PSG.

En 2017, c’est Montpellier qui va lui permettre de découvrir la Ligue 1. Le transfert est évalué à 900 000€. Rapidement, il va gagner ses galons de titulaire et confirmer tout son potentiel au plus haut niveau français.

A 26 ans, Ruben Aguilar a passé un nouveau cap en signant à l’AS Monaco pour 5 ans. Il y apportera sa combativité dont il a toujours fait preuve lors de son parcours sinueux, sa ténacité défensive et son allant offensif. Et si ses performances sont convaincantes, pourquoi ne pas rêver d’équipe de France ?

Source & photo : asmonaco.com

 

0 0 vote
Note l'article