Paris-Monaco : Les Tops et les Flops

21 avril 2019 35 Par Geoffroy B.

Paris recevait Monaco dans le cadre de la 33ème journée de Ligue 1. C’était le quatrième match où le club de la capitale avait l’occasion d’être sacré Champion de France.

Les Tops

Benjamin Henrichs : Alors que la défense centrale était plutôt à blâmer sur cette rencontre, l’international allemand, jamais titulaire indiscutable en Principauté, a fait le boulot, sobrement. Auteur de quelques sauvetages en seconde période, il a répondu présent. Soldat.

Carlos Vinicius : Il a remplacé Falcao pour le préserver d’une fatigue musculaire. Marquinhos n’a pas dû comprendre ce qui lui arrivait. Comme un ouragan, un mort de faim, l’attaquant Rouge & Blanc n’a rien lâché : il aurait dû obtenir un penalty (68ème), il a offert un but à Golovin. Jeune loup.

Les Flops

Benoît Badiashile : Aux premières loges lors des deux premières réalisations parisiennes, l’addition aurait pu être plus salée pour le défenseur central suite à une mauvaise lecture de trajectoire de balle (33ème). Il a semblé moins dépassé en seconde période. Fébrile.

Radamel Falcao : El Tigre a un bon jeu de tête mais les incessants centres qui lui étaient destinés n’ont pas fait mouche. Esseulé, asphyxié par la défense parisienne, il n’a quasiment pas existé lors de cette première mi-temps. 45 minutes à vite oublier. Fatigué.

Photo : @histoireasm

Paris-Monaco : Les Tops et les Flops
2.4 (48%) 5 vote[s]