Alain T : « merci d’avoir engagé Thierry Henry »

Alain T : « merci d’avoir engagé Thierry Henry »

9 mars 2019 11 Par Geoffroy B.

Pourquoi Bordeaux ?

Comment devient-on supporter d’un club ? Souvent, ça remonte à l’enfance ; pour ma part ma girondinophilie vient du fait que mon frère aîné m’avait emmené voir un match de Bordeaux au parc Lescure ou stade Chaban-Delmas quand j’avais une dizaine d’années. Quand on vient d’un petit village d’Eure et Loir, on est forcément impressionné par le stade, les lumières, le bruit et le jeu pratiqué par rapport à ce qu’on connaît : le foot amateur, mais alors vraiment amateur ! Et donc après, on est accro. C’est une drogue dure.

Que penses-tu de Monaco en général ?

Monaco fait partie des clubs historiques du championnat, au même titre que Nantes, Saint Etienne, Lyon, Marseille ou Bordeaux évidemment. Comme tous les clubs, Monaco est tributaire de ses financeurs ; alors ça va, ça vient… Il y a tout de même une constante : le régime fiscal de la Principauté qui génère une certaine injustice : un joueur hésitant entre plusieurs clubs, à conditions égales de contrat, choisira forcément Monaco plutôt (c’est un chien) qu’un autre club.

Cette saison Monaco/Bordeaux (valse des entraîneurs), même combat ? 

La valse des entraîneurs, que ce soit à Monaco ou à Bordeaux, n’est que le reflet de la gouvernance des clubs. Les propriétaires/actionnaires ne s’émeuvent de la situation que quand celle-ci devient préoccupante ; la qualité du jeu n’est pas leur souci premier. Tant qu’on gagne de l’argent ou du moins qu’on n’en perd pas, tout va bien… Le seul levier qu’ils ont à leur disposition c’est le limogeage de l’entraîneur, les erreurs de recrutement passent par pertes et profits. Au passage, merci d’avoir engagé Thierry Henry qui aurait pu venir à Bordeaux également, ça nous a évité bien des déconvenues !

Que penses-tu du recrutement de Monaco cet hiver ? Et celui de ton équipe ?

Pour un club avec les finances de Monaco, se tirer d’un mauvais pas est relativement simple, il suffit d’acheter un paquet de joueurs pour combler les lacunes. Pour Bordeaux et les nouveaux propriétaires, la situation est différente. Le classement de la Ligue 1 n’était pas aussi préoccupant, alors on achète des joueurs “en devenir” en espérant faire des affaires à court ou moyen terme. De toute manière, Bordeaux a perdu une bonne part de son attractivité et on ne voit pas quels joueurs de renom auraient envie de signer au club. Il nous aurait fallu un Gelson Martins dans l’entre-jeu pour faire évoluer l’équipe, mais bon, bien joué Jardim.

Quel match face à l’ASM était le plus marquant pour toi ?

J’ai le souvenir de deux rencontres Monaco-Bordeaux, en 2008 (ça date !), 0/6 à Louis II et toujours à Louis II un 3/4 de toute beauté. En revanche, c’est bizarre comme les mauvais résultats s’effacent de la mémoire…

Comment s’est déroulée ta première partie de saison ?

La première partie de la saison des Girondins était somme toute acceptable, sauf en coupe d’Europe et puis tout s’est délité. Je pense que l’effectif n’était pas taillé pour jouer toutes les compétitions. Maintenant, la fin de saison va être extrêmement longue, plus rien à perdre ou à gagner. Sauf peut-être conserver l’invincibilité girondine face à l’OM à Bordeaux : 43 ans que ça dure !

Quid de votre nouvel actionnaire ?

Le nouvel actionnaire ne connaît rien au foot, il est venu gagner des sous et s’est dépêché d’acheter le club avant que le prix de celui-ci n’augmente en raison de l’évolution des droits TV. Sa politique est simple : acheter de jeunes talents, les faire progresser puis les revendre cher. C’est ce qui s’était passé avec Malcom. Cette stratégie semble intéressante, sauf que c’est celle de la moitié des clubs de ligue 1. Tout le monde n’y arrivera pas, il va y avoir des dégâts ! C’est à la cellule de recrutement et au coach d’être performants…

Quels sont vos points forts et points faibles ?

Cette année, les Girondins ont à mon avis un point fort : la défense. Au milieu, c’est le désert, et en attaque nous sommes trop tributaires des Ka Ka Ka: Kamano, Kalu, Karamoh. Ils réalisent des exploits 10 minutes tous les 3 matchs. C’est une Katastrophe. Quant on voit que l’attaquant le plus régulier c’est Jimmy Briand, ça ne fait pas rêver…

Qui est le joueur le plus en forme en ce moment ? 

Il y a quand même deux joueurs qui sortent du lot: Costil et Koundé. Et à un degré moindre, Otavio, Sabaly et Pablo.

Un petit pronostic pour cette confrontation ? 

Pronostic pour samedi : un 0/0 serait tout à fait acceptable.

Merci et bon match Alain.

Alain T : « merci d’avoir engagé Thierry Henry »
3.3 (66.67%) 3 vote[s]