Vasilyev : « on n’est pas contents, c’est évident »

Vasilyev : « on n’est pas contents, c’est évident »

14 septembre 2018 26 Par Geoffroy B.

Le dirigeant monégasque revient sur l’actualité de son club. Sans écarter les sujets qui fâchent, l’homme fort du board asémiste garde sa ligne de conduite même s’il pourrait changer son fusil d’épaule pour les prochaines saisons.

Comme les supporters, Vadim Vasilyev n’est pas satisfait du début de saison : « On n’est pas contents, c’est évident. Mais on a perdu deux matches dans les dernières minutes. Et puis, avec tous les changements qu’on a faits, je m’attendais à un début de saison difficile. »

Au niveau du mercato, il ne veut pas faire d’amalgame entre les joueurs pour l’équipe fanion et l’Academy : « Les jeunes, c’est un plus, ne soyez pas focus là-dessus. » Malgré un recrutement loin de faire l’unanimité, le Russe reste confiant : « Je suis habitué mais ça m’agace que les gens soient dans l’instantané. Je dois agir sur la durée, prévoir et anticiper le marché. Chaque année, on dit c’est la fin du projet monégasque. En 2015-2016, avant la saison du titre, Leonardo avait déjà été attaqué. C’est le même coach qui nous a menés à la première place. »

Henrichs, pour remplacer Sidibé, Chadli, pour apporter son expérience, les dirigeants asémistes ont fait quelques ajustements en toute fin de la période de transferts estivale. Au milieu de terrain, le bras droit de Rybolovlev croit en Tielemans et, encore davantage, au nouveau venu Golovin : « Il va changer les choses, c’est sûr, on n’a pas de joueur comme lui. Il va apporter de la fluidité, c’est un meneur. Je ne sais pas combien de temps il va mettre, mais je sais qu’il va y arriver. Il a les qualités, la mentalité, l’envie. Il est obsédé par l’idée de réussir depuis qu’il est tout petit. »

Ce fut l’occasion également de rétablir la vérité au sujet de Falcao : non, il n’y a pas eu d’approche du Milan AC, oui la Chine a tenté sa chance. Vadim Vasilyev souhaiterait néanmoins conserver le Tigre jusqu’à la fin de son contrat, en juin 2020. En guise de conclusion, le dirigeant indique : « il faut arrêter de fantasmer sur l’ASM : on n’est pas une machine à cash. »

Source : l’Equipe

Vasilyev : « on n’est pas contents, c’est évident »
5 (100%) 5 votes