Insolite : Vous souvenez-vous de ce globe trotter ? Son parcours.

maazou-park-2
maazou-park-2
Moussa Maazou ça vous dit quelque chose ? Mais si il a permis à l’ASM de se qualifier pour la finale de la Coupe de France en inscrivant en prolongation le but de la victoire de l’ASM face au RC Lens sur un centre de Nenê après être entré en jeu 10 minutes plus tôt.

il a été prêté le 12 janvier 2010 pour six mois avec option d’achat de 4,5 millions d’euros. Coach Lacombe l’utilisait surtout comme supersub et disait de lui : « Il a un double point fort : il va vite, à la fois dans sa course et dans ses gestes, par rapport à sa morphologie de joueur grand et longiligne. Il a fait du sprint, plus jeune, et je crois qu’il fait le 100 m en moins de 11 secondes. Et sa vivacité gestuelle, son adresse au pied en font un très bon joueur. C’est aussi un excellent récepteur de centres. Après, il est venu sur le tard au football, donc il n’a pas toutes les données, pas toute la science du jeu, mais il apprend vite. C’est un garçon sympa ». Le joueur se satisfait de ce statut, en atteste ces 8 buts et 22 apparitions (10 titularisations) et une finale perdue en coupe de France aux côtés de Yohann Mollo, Puygrenier, Park Chu-Young et Nenê. Monaco décide de ne pas le conserver, faute d’accord sur le prix, le club optant pour M’Bokani,

Après ça qu’est-il devenu ?

Alors qu’il vient de perdre sa mère, l’un de ces piliers, il retourne à Moscou avec une idée en tête, repartir aussi vite que possible « où la vie était un enfer pour la nourriture ou la langue, car les gens ne faisaient aucun effort ».

Son souhait sera exaucé lors de ce même mercato (2010/11) et voilà Moussa Maazou en partance pour son (déjà) septième club, un prêt direction les Girondins de Bordeaux et coach Tigana, le joueur privilégiant un retour en France. On l’espère en potentiel successeur de Marouane Chamakh, résultat manqué : 16 matches pour 1 unique but, « Je vis tout seul et je me sens seul, terriblement seul. Je songe à faire venir vivre un de mes cousins ici pour avoir quelqu’un à qui parler. Comment je me fais à manger ? Bonne question. Je me débrouille. Heureusement, des « frères » nigériens ont entendu parler de moi. Ils m’invitent chez eux, on fait des repas africains ». Suivra sa déclaration mémorable dans la presse pour répondre aux supporters qui l’ont pris en grippe « Les gens peuvent dire ce qu’ils veulent. S’ils sont déçus, c’est leur problème, je m’en bats les couilles. Moi, je suis tranquille, j’ai mon contrat à Moscou. Je préférerais rester à Bordeaux, mais si ça ne marche pas, je rentre, pas de problème. (…) La saison prochaine, eux (le CSKA, ndlr), ils joueront la Ligue des Champions », le président Triaud l’exclu dans la foulée de manière définitive du groupe professionnel « Il y a peu de chance qu’on le revoie sous le maillot bordelais. Nos supporters se sont sentis insultés, je peux les comprendre. On lui a fait savoir qu’on n’avait pas apprécié sa sortie. Il a été sanctionné financièrement et sportivement. Maintenant, si ses agents nous proposent une solution, on l’examinera avec un œil bienveillant.» Les agents bossent et il trouve refuge sur le Rocher.

Le retour à L’ASM gâché :

La période noire continue pourtant car malgré son enthousiasme « C’est comme si je n’étais pas parti, s’est-il réjoui sur le site officiel du club. On va essayer de continuer le travail entamé la saison dernière, à savoir marquer des buts. J’ai déjà parlé avec le coach, je pense que l’on va bien s’entendre pour permettre au club de remonter au classement. J’ai retrouvé mes anciens coéquipiers ce matin avec beaucoup d’émotion, je n’ai que des bons souvenirs ici », deux jours après sa venue, il joue son premier match à la suite duquel il lui est diagnostiqué une rupture des ligaments croisés du genou, verdict 6 mois d’arrêt, saison terminée. Il est remplacé dans la foulée par Pascal Feindouno, Monaco a déjà tourné la page.

Et Ensuite ?

Nous en sommes à 8 clubs mais vous allez voir que cela ne fait que commencer et va continuer de s’accélérer. Son statut étant acquis en Russie, il repart en prêt pour la Belgique et Zulte Waregem lors de la saison 2011/12. Ses performances de mauvaises qualités (Ballon de plomb 2011, Dédé Gignac second du classement…) et son comportement extra-sportif (absences injustifiées, déclarations dans la presse) font qu’avant le marché d’hiver les belges n’en veulent plus non plus, 238 minutes sur la pelouse seulement. En moins de deux saisons et pas moins de 4 clubs, personne n’en veut, mais les agents sont payés pour faire le taf.

Moussa repart en prêt au Mans FC en Ligue 2 pour finir la saison. 20 matchs 2 buts, ce qui est déjà pas mal en voyant où en était arrivé le joueur, sauvetage in extremis pour son équipe. Pas conservé une fois de plus, Le Mans étant finalement relégué administrativement.

Il signe dans la foulée à l’Etoile du Sahel en Tunisie. Nous en sommes à 11 clubs et le joueur n’a que 24 ans, oui Monsieur ! 5 buts en 21 matchs, il est libéré à l’issue de la saison.

Il part vers le Portugal et le Guimaraes FC à titre onéreux, et oui tout arrive. Une saison à Guimaraes, 34 matchs 6 buts et direction le Maritimo Funchal. On peut percevoir une sorte stabilité dans le choix de sa nouvelle destination, ce choix est payant car on retrouve le buteur Maazou avec une vraie bonne saison : 27 matchs / 12 buts. De là, l’opportunité est trop forte et son club réussi à la vendre en Chine pour 1,5 millions quand même.

Un peu plus de 6 mois là-bas, pour le grand voyageur qu’est Moussa, 10 buts et 31 matchs quand même et direction le Danemark et le Randers FC. Une première saison conclue par 14 matchs pour 1 but, pas de quoi pousser le club a le retenir, ce qui débouche vers une résiliation.

Et maintenant ?

Cet été, il est annoncé à Bastia, à Angers et à Metz, il atterri finalement à l’AC Ajaccio avec un contrat d’un an. Il a désormais 28 ans, oui seulement ! On lui en prête plus du fait de cette carrière de folie mais c’est un joueur dans la force l’âge que viens de recruter l’ACA. Moussa Maazou c’est aussi le capitaine de la sélection du Niger, un joueur aux 43 capes pour 12 buts. Un joueur engagé aussi, qui n’a pas hésité de dénoncer « Il n’y a pas d’amélioration au niveau de l’organisation. La logistique est inexistante. Chaque joueur est livré à lui-même. Les problèmes s’accumulent » et à prendre sa retraite internationale. Il reviendra dans les mois suivants afin de « répondre à l’appel du peuple et du sélectionneur, l’Ivoirien François Zahoui ». Un joueur aux qualités indéniables mais fragilisé par différentes épreuves de la vie. Qu’en est-il actuellement ? Il en est à 12 apparitions (8 titularisations) pour 1 but. La remontée est et sera longue pour le joueur mais rien n’est perdu…

Insolite : Vous souvenez-vous de ce globe trotter ? Son parcours.
Aimez-vous cet article de ASM-SUPPORTERS ?
N'hésitez pas à partager à vos amis !