Jardim: «Si on n’avait pas été aussi près du podium, les penalties aurait été sifflés.»

Leonardo Jardim n’est visiblement pas satisfait du résultat contre Montpellier (0-0) et accuse l’arbitre, Said Ennjimi, de ne pas avoir sifflé les mains dans la surface de Montpellier.

«Aujourd’hui, j’ai vu les images. La différence c’est une situation dans notre surface: pénalty. Deux situations dans la surface adverse, sur un centre de Martial et sur une faute sur Silva : pas pénalty. Je ne sais pas pourquoi. Cela change le match. Si l’arbitre siffle les deux pénalties, c’est différent. C’est très important. Quand il y a pénalty pour le 2e ou le 3e de L1, c’est sifflé. Je ne crois pas qu’on en veut à Monaco. Mais si on n’avait pas été aussi près du podium, les pénalties aurait été sifflés. Peut-être… Mais c’est difficile de parler de l’arbitre. Il faut seulement regarder les images. Monaco n’a pas fait un grand match. La première mi-temps n’était pas bonne. Mais nous sommes meilleurs à l’extérieur qu’à domicile. Pour le moment, on n’arrive pas à régler le problème. Physiquement ? C’est ainsi pour notre équipe. On enchaîne. On est en quart de finale de C1. On doit faire plus de matches. C’est normal qu’on soit fatigué. On a déjà plus joué que la saison dernière. On est déçu. Les joueurs savent qu’ils n’ont pas fait un grand match. Mais ils ne comprennent pas pourquoi les pénalties n’ont pas été sifflés.»

lequipe

Jardim: «Si on n’avait pas été aussi près du podium, les penalties aurait été sifflés.»
Aimez-vous cet article de ASM-SUPPORTERS?
N'hésitez pas à partager à vos amis!