ASM/LFP: Triaud s’attaque à nouveau à l’ASM

Nouveau coup de tonnerre sur la Principauté de Monaco, l’accord de 50M€ entre la LFP et l’ASM pour garder son siège social sur le rocher peut être annulé par le Conseil d’Etat.

Jean-Louis Triaud a visiblement une dent contre l’ASM « Cela fait presque 20 ans que je m’élève contre cette situation » annonce t-il à Ouest France.
Le président des girondins annonce que « L’ASM bénéficie, grâce au statut fiscal particulier de la Principauté d’un avantage de près de 50 millions d’euros par saison. Ses joueurs ne paient pas d’impôts tandis et le club ne verse qu’un forfait de 6000-8000 euros mensuels de charges sociales sur les salaires. Les autres clubs de Ligue 1, versent environ 50% de charges sociales, sans compter diverses dispositions très lourdes que l’ASM ne subit pas. »
Du côté de Monaco, c’est simple; On ne bougera pas du rocher! Bien entendu, Triaud a trouvé la solution et réclamme le déplacement du siège social. « Ce que nous réclamons ? Qu’il n’y ait plus cette distorsion de concurrence. Ce n’est pas une somme que nous exigeons, c’est l’équité ! Que Monaco ait son siège social en France, et donc les mêmes règles que les autres ».
Il avoue que ligue « s’est penchée sur le dossier, mais ce chèque de 50 millions d’euros ne règle rien. C’est une situation anormale, il faut qu’elle cesse ! »

Bref, Monsieur Triaud, n’oubliez pas de payer votre amende de 50’000€ pour l’usage d’engins pyrotechniques, infligé dernièrement par la commission de discipline de la LFP.

ASM/LFP: Triaud s’attaque à nouveau à l’ASM
Aimez-vous cet article de ASM-SUPPORTERS ?
N'hésitez pas à partager à vos amis !