[RUMEUR] Ivan Barbero vers Monaco ?

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail


le directeur sportif de l’ASM Antonio Cordon – arrivé l’été dernier pour remplacer Luis Campos, parti depuis à Lille – a déjà activé ses réseaux. L’Espagnol, qui avait notamment déniché Santi Cazorla durant son passage à Villarreal, tient une piste de l’autre côté des Pyrénées. Ainsi, le quotidien espagnol El Ideal nous apprend que les pensionnaires du Stade Louis II auraient un œil sur Ivan Barbero (18 ans, Almeria). Ils sont même venus l’observer in situ le week-end dernier lors de la rencontre face à Sevilla Este (1-2). Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont dû apprécier, le jeune homme ayant inscrit le doublé synonyme de victoire pour les siens.
Du beau monde sur les rangs

Son nom ne vous dit sans doute pourtant pas grand-chose et pour cause. Il évolue en effet du côté d’Almeria, en Espagne, où il tient la pointe de l’attaque de l’équipe Juvenil en Division de Honor. Avec 15 réalisations au compteur, ce jeune attaquant est l’actuel meilleur buteur de la compétition. De quoi logiquement attirer les regards des clubs plus huppés. En Liga, l’Atlético Madrid, le FC Séville ou encore le FC Valence et Villarreal seraient déjà venus aux renseignements ces dernières semaines, assure El Ideal. Ailleurs, Benfica, qui a prouvé avec Nolito et Alex Grimaldo qu’il pouvait offrir une belle exposition aux talents espagnols prometteurs, serait également sur les rangs.

Si le montant du transfert ne devrait pas atteindre des sommets, Monaco devra donc jouer des coudes pour attirer ce jeune talent en Principauté. Mais l’ASM ira jusqu’au bout au regard de son potentiel, mais aussi de son cadre familial. El Ideal explique en effet que la mère du joueur est française. Une donnée qui compte pour le club (dans le cadre des différents règlements, notamment en Ligue des Champions) et pour le buteur (il se mettrait en évidence aux yeux des équipes de France de jeunes plus facilement qu’en Espagne). Alors, l’AS Monaco ira-t-elle au bout de ses idées dans le dossier Ivan Barbero ? Réponse d’ici cet été.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail